Offrez-vous une visite virtuelle d'une distillerie d'alcool de palme à Bagan au Myanmar.

Ce film a été réalisé sur base de photos et vidéos prises durant le voyage Myanmar • Birmanie (FR)

Beaucoup de pays produisent de l'alcool. Les uns à partir de la vigne, produisant du vin ou des alcools comme l'Armagnac ou le Cognac, les autres à partir de grains comme c'est le cas du whisky d'autres encore à partir de fruits. Mais au Myanmar, on utilise la sève des palmiers pour produite cet alcool qu'on appelle Toddy là-bas.

La partie sportive de cette production concerne la récolte de cette sève. Pour cela, il faut monter au sommet de l'arbre, inciser le tronc et couper l'extrémité des jeunes fleurs et placer des bols en terre cuite ou en bambou pour recueillir la sève qui s'échappe alors du palmier. Et après quelques heures, il faut remonter au sommet du palmier pour récupérer les pots remplis de sève.

Comme pour toute production d'alcool, il faut que le liquide de base fermente. Le processus ici est totalement naturel, pas besoin d'ajouter des levures pour démarrer la fermentation. La sève de palmier fermente spontanément grâce aux levures naturelles qu'elle contient. Et la fermentation est rapide aussi. En deux heures, un pot de sève de palmier laissé au soleil produit déjà un vin titrant près de 4 degrés d'alcool.

Pour obtenir un alcool plus fort, il faut comme toujours passer par la distillation. Ici aussi tout se passe dans la plus grande simplicité. Inutile d'installer de grands alambics en cuivre et de grandes installations pour le refroidissement et la condensation de l'alcool distillé à partir du vin de palme.

Non, un simple pot en terre cuite chauffé sur un feu de bois suffit pour la distillation. Cet alambic de fortune est recouvert d'un récipient contenant de l'eau froide permettant la condensation des vapeurs dans l'alambic avant évacuation par un tuyau introduit dans le  haut du pot en terre. Et l'alcool de palme se déverse en goutte à goutte dans la bouteille qu'on a placé à l'autre extrémité du tuyau.

Le palmier offre encore d'autres ressources. Si sa sève sert à fabriquer le vin et l'alcool de palme, elle peut aussi être chauffée avant la fermentation pour produire du sucre de palme. Pour obtenir plus de sève que par l'écoulement naturel, on peut aussi broyer les fleurs. Cette opération se fait dans une espèce de moulin dont la meule est actionnée par un boeuf attelé faisant tourner une grande roue par des mouvements circulaires.

 

à propos de l'endroit, une distillerie près de Bagan:

Il existe plusieurs fermes au Myanmar qui se sont spécialisées dans la production de sucre et d'alcool de palme au Myanmar. Celle que nous avons visitée s'apelle Hlaing Palm Wine & Sugar Workshop.

 

Commentaires parlés dans le film: 

Pour fabriquer de l'alcool de palme, il faut avant tout être un bon grimpeur. Il faut se hisser au sommet du palmier pour y faire des incisions et couper le sommet des fleurs afin de recueillir la sève qui est la base de cet alcool.

 

Une fois la sève récoltée, que se soit par écoulement naturel des incisions pratiquées au sommet du palmier ou par broyage des fleurs grâce à la meule actionnée par le boeuf, le liquide est laissé au soleil durant quelques heures, le temps que la fermentation ait fait son effet.

 

La fermentation est très rapide, si bien qu'au bout de deux heures on peut passer à la distillation. Pour distiller la sève fermentée, on la verse dans une sorte d'alambic. En fait, un pot dans lequel on introduit un tuyau pour l'écoulement des vapeurs d'alcool refroidies. On met le feu sous ces pots et on les couvre avec une bassine d'eau froide, pour faciliter la condensation des vapeurs qui vont s'échapper par le tuyau pour finir leur course dans les bouteilles placées au pied de l'alambic.

 

Mais la sève de palmier ne sert pas qu'à la création d'alcool. On en fait également du sucre. Bien sûr, pour cela il ne faut pas laisser le liquide fermenter.

On le met à chauffer directement après la récolte, dans des bassines posées directement sur le feu.

 

Et comme dans ces pays-là, rien ne se perd, les feuilles deviennent des oeuvres d'art.

 

Musique:

 - YouTube video library - Clouds

 

• Avertissement: Les musiques traditionnelles étant souvent sujettes à droits d'auteur (réclamés par les grands groupes de distribution musicale), l'illustration sonore de ce film "Bagan, une distillerie d'alcool de palme • Myanmar" ne fait pas  appel à de la musique typique du Myanmar mais est  empruntée à une collection de musiques libres de droits. Malgré le soin minutieux apporté aux choix musicaux dans ce film, certaines personnes pourraient regretter ce choix, mais c'est le prix à payer pour ne pas encourir de poursuites inutiles. Cette décision a été difficile à prendre, mais c'est la seule solution viable, malheureusement. •

distillerie d'alcool de palme à Bagan, Myanmar
récolte de la sève au sommet du palmier, une distillerie près de Bagan • Myanmar
récolte de la sève au sommet du palmier
broyage des fleurs grâce à une meule actionnée par un boeuf, une distillerie près de Bagan • Myanmar
broyage des fleurs grâce à une meule actionnée par un boeuf
alambics de fortune, une distillerie près de Bagan • Myanmar
alambics de fortune
fermentation du vin de palme, une distillerie près de Bagan • Myanmar
fermentation du vin de palme

une distillerie d'alcool de palme près de Bagan, Myanmar