Om Banna, un étonnant temple Royal Enfield • Rajasthan, Inde

Découvrez l'histoire fascinante du temple Om Banna, un lieu de culte pas comme les autres situé près de Jodhpur, au Rajasthan. Dans ce temple unique en son genre, ce n'est pas une divinité traditionnelle qui est vénérée, mais une moto Royal Enfield ! Cet édifice religieux tire son origine d'une série d'événements extraordinaires et surnaturels impliquant Om Singh Rathore et sa moto. Suite à un tragique accident en 1988, la moto a mystérieusement retrouvé son chemin vers le lieu de l'accident, malgré les efforts de la police pour la garder en sécurité. Vous serez captivés par cette vidéo de un peu plus de 4 minutes qui explore ce phénomène indien incomparable, révélant comment foi, folklore et passion pour les deux-roues se rencontrent en un lieu sacré. À ne pas manquer !

Ce film a été réalisé sur base de photos et vidéos prises durant le voyage Inde • Rajasthan et Varanasi (FR)

vimeo chapterUn clic sur cette icône ci-dessus affiche la liste des chapitres de ce film sur le Rajasthan • état du nord-ouest de l'Inde en Inde. Un clic sur un point va directement à un chapitre.

La lecture du texte ci-dessous vous aidera à mieux saisir le contexte culturel des images de cette vidéo.

Om Banna 

A proximité de Jodhpur au Rajasthan dans le nord de l'Inde, sur la route qui mène vers le temple de Ramdevra s'élève un petit temple très original. Ce temple, nommé Om Banna est dédié à une moto de marque Royal Enfield

temple "Royal Enfield"

Quand il s'agit de trouver un prétexte pour bâtir un temple en Inde, l'imagination n'a plus de limites. A Deshnoke, on a construit un temple pour les rats au 15 ou 16ème siècle. Evidement ces rats ont une particularité (voir "Karna Mati, le temple des rats)

Ce petit temple au bord de la route a aussi une histoire. Bien que de construction beaucoup plus récente que le temple Karna Mati puisque Om Banna date de 1988, une histoire extraordinaire est à son origine. Si la plupart des occidentaux ont du mal à comprendre les motivations des fidèles hindous dans ce cas-ci, il semble que ce soit tout à fait courant en Inde de bâtir des sanctuaires en l'honneur d'hommes sensés avoir été mêlés à des phénomènes d'origine divine.

L'histoire de Om Singh Rathore semble effectivement trouver son origine dans des phénomènes paranormaux.

Un jour où Om Singh avait passablement exagéré sa consomation alcoolique avant de rentrer chez lui sur sa moto Royal Enfield, il fit une malencontreuse rencontre avec un arbre planté sur le bord de la route. Le choc fut terrible et lui coûta la vie. 

La police, arrivée sur les lieux, amena la moto au poste de police pour les besoins de l'enquête.

Le lendemain, la moto était retournée sur les lieux de l'accident.

La police la saisit à nouveau, vida le réservoir et l'enferma dans une pièce afin d'empêcher quiconque de la déplacer à nouveau.

Cependant, le lendemain la moto fut à nouveau retrouvée sur les lieux de l'accident.

Il n'en fallu pas plus pour décréter le caractère divin de ce phénomène. Pas suffisant cependant pour se mettre immédiatement à construire un temple...

Certains habitants du village rêvèrent que Om Singh n'était pas mort et qu'il revenait la nuit dans le village. Ils en veulent pour preuve que sa très jeune épouse enfanta de longs mois plus tard (plus de 9 mois après l'accident). Voilà donc bien la preuve de l'intervention des dieux dans cette aventure, et le point de départ de la décision de construire un temple à cet endroit.

L'arbre ayant été percuté par la moto est mort lui aussi et trône devant le temple. Les motards de passage y ont attaché des foulards, des rubans et des bracelets.

Comme les motards ont vu dans cette histoire de réincarnation un lien avec l'alcool ingurgité par Om Singh avant son accident, les fidèles ont apporté de nombreuses de bouteilles et en ont couvert la moto. Pour remettre un semblant d'ordre dans ce temple atypique, les autorité ont décidé de mettre la moto sous une cloche en verre pour éviter tous ces débordements.

 

à propos de l'endroit, Chotila:

Le village de Chotila serait resté inconnu s'il n'avait été le lieu d'un étrange phénomène en 1988. Le 2 décembre de cette année, Om Sing Rathore fit un accident de moto et mourut suite à la collision avec un arbre. Le lendemain matin la police enleva la moto et la mit en sécurité au poste local. La surprise des policiers fut grande de constater que 24 heures plus tard la moto avait disparu et était retournée sur les lieux de l'accident. La police remit le véhicule en sécurité au poste après avoir vidé le contenu du réservoir et solidement attaché avec une chaine cadenassée. Mais 24 heures plus tard, la moto (de marque Royal Enfield) se retrouvait à nouveau près de l'arbre fatal.

Il n'en fallait pas plus aux villageois pour penser qu'il s'agissait là d'une action surnaturelle et considérèrent que la moto était une réincarnation d'une divinité. Is édifièrent un temple dédié au dieu moto.

 

 

Commentaires parlés dans le film: 

Un arbre, un mort et une moto qui revient mystérieusement sur le lieu de l'accident. Il n'en faut pas plus en Inde pour créer un temple. C'est l'histoire d'une moto et d'un arbre qui s'est trouvé ce jour-là sur le chemin de Om Banna, le propriétaire de cette Enfield Bullet en cette année 1988. Om Bana n'a pas survécu mais sa moto, bien que gardée soigneusement au poste de police, a par deux fois été retrouvée auprès de l'arbre fatal. Il n'en a pas fallu plus aux habitants pour ériger un temple en l'honneur de la moto, qui a reçu le titre de Bullet Baba pour la vénérer. Elle est devenue un objet d'adoration de la part des motards qui ont pris l'habitude de décorer l'arbre qui se trouve devant le temple de rubans, de bracelets et de foulards.

 

Musique:

 - YouTube video library - Clouds

 

Note : Bien que la musique traditionnelle indienne aurait été appropriée pour le film "Om Banna, un étonnant temple Royal Enfield • Rajasthan, Inde", des questions de droits d'auteur nous obligent à utiliser des musiques libres de droits. Malgré notre attention dans la sélection, certains pourraient regretter ce choix, nécessaire pour éviter d'éventuelles poursuites. Cette décision, bien que difficile, est la seule solution viable.

Quel temps fait-il à Pali, près du Om Banna temple?

arbre décoré par les fidèles, Chotila, Rajasthan • Inde