Bikaner, la ville rouge • Rajasthan, Inde

Plongez-vous dans l'histoire vivante de l'Inde en moins de 6 minutes ! Découvrez la grandeur de l'état du Rajasthan et de la charmante ville de Bikaner, surnommée 'la ville rouge', où les femmes en sarees colorés déambulent devant des façades richement décorées, témoins du temps de la splendeur qu'apportait la route de la soie. Admirez le Fort Junagarh, magnifique vestige de la dynastie des Rathores, qui surgit du désert du Thar comme un joyau de l'architecture militaire et palatiale. Découvrez les secrets des palais somptueux qui se cachent derrière ses murs, le Phool Mahal, le Karan Mahal et bien d'autres. Les empreintes de mains gravées dans la pierre à l'entrée du fort vous racontent l'histoire tragique du sati, un rituel d'immolation aujourd'hui disparu. Cette vidéo poignante, accompagnée d'un texte explicatif détaillé, est votre porte d'entrée vers le passé opulent et parfois sombre de l'Inde. Préparez-vous pour une expérience immersive.

Ce film a été réalisé sur base de photos et vidéos prises durant le voyage Inde • Rajasthan et Varanasi (FR)

vimeo chapterUn clic sur cette icône ci-dessus affiche la liste des chapitres de ce film sur le Rajasthan • état du nord-ouest de l'Inde en Inde. Un clic sur un point va directement à un chapitre.

La lecture du texte ci-dessous vous aidera à mieux saisir le contexte historique des sites montrés dans cette vidéo.
Chapitres :

00:40 • Façades de Havelis

01:30 • Fort Junagarh

 

Rajasthan

Le Rajasthan est certainement l'état Indien le plus visité par les touristes. C'est également l'un des plus pauvres et cette manne touristique lui fait le plus grand bien.

L' arridité semi-désertique de cet état situé dans le nord ouest de l'Inde est en  grande partie responsable de cette situation.

Bikaner

Bikaner est la ville l'une des dernières villes importantes avant Jaisalmer et le désert du Thar. Le fait d'être un peu excentrée par rapport aux circuits traditionnels la met un peu à l'abri du tourisme de masse.

Si Jodhpur est appelée "la ville bleue" et Jaipur "la ville rose", Bikaner pourrait être surnommée "la ville rouge". 

Comme toutes les villes du Rajasthan, Bikaner est très animée et colorée. Les femmes y portent des sarees aux couleurs éclatantes et beaucoup de façades sont richement décorées, témoins du temps de la splendeur qu'apportait la route de la soie au Nord de l'Inde. Situé entre la Chine et la Perse et de l'Europe, le nord de l'Inde était un passage obligé pour les riches caravanes de marchands.

 

Histoire de Bikaner

 

 

Bikaner est une ville historique située dans l'État du Rajasthan, dans le nord-ouest de l'Inde. Elle a été fondée en 1488 par Rao Bika, le fils cadet du roi Rao Jodha de Jodhpur. La ville a été construite sur un terrain plat et aride qui était autrefois un désert. Au fil des siècles, Bikaner est devenue une importante ville commerciale et culturelle de la région.

 

Au cours des siècles suivants, Bikaner est devenue un important centre de commerce et d'échanges culturels entre le Rajasthan, le Punjab et le Sindh. La ville a été gouvernée par la dynastie Rathore pendant plus de quatre siècles. Les dirigeants de Bikaner ont été des mécènes des arts et de la culture, et ont construit de nombreux bâtiments historiques dans la ville, notamment des forts, des palais et des temples.

 

L'un des monuments les plus célèbres de Bikaner est le fort de Junagarh, construit au XVIe siècle par le prince Raja Rai Singh. Le fort est entouré de douves et de remparts massifs, et abrite de nombreux palais et temples magnifiquement décorés. Le palais Lalgarh, construit au début du XXe siècle, est un autre bâtiment historique important de la ville.

 

Aujourd'hui, Bikaner est une destination touristique populaire en raison de son patrimoine culturel et architectural riche et bien préservé. La ville est également connue pour ses spécialités culinaires uniques, notamment les snacks salés (bhujia) et les sucreries (rasgulla).

 

Bikaner était un centre culturel célèbre réputé pour la qualité de ses orfèvres, de ses tisserands et de ses parfumeurs.

 

le fort Junagarh

 

Qui dit riches marchands et caravanes sur la route de la soie dit également présence d'un fort pour protéger ce commerce. Bikaner n'échappe pas à cette règle. 

La ville possède le merveilleux fort Junagarh.

Le fort Junagarh est l'un des monuments les plus célèbres de Bikaner et l'un des forts les mieux préservés de l'Inde. Il a été construit au XVIe siècle par le prince Raja Rai Singh de la dynastie Rathore, qui a gouverné la région de Bikaner pendant plus de quatre siècles.

 

Le fort abrite également plusieurs musées, qui présentent une collection de costumes, d'armes, de peintures et d'autres artefacts liés à l'histoire et à la culture de la région de Bikaner.

 

L'un des palais les plus célèbres à l'intérieur du fort est le palais de Phool Mahal, qui a été construit pour les cérémonies royales. Il est orné de fresques et de miroirs, et les plafonds sont peints avec des motifs floraux en or.

 

Le fort Junagarh est un exemple remarquable d'architecture militaire et palatiale de l'Inde ancienne et médiévale, et une visite de ce site historique est un must pour les touristes qui visitent la ville de Bikaner.

 

 

Sati

A l'entrée du fort, on voit des moulages de mains sur un mur. Les féministes apprécieront, mais il était de tradition au Rajasthan que les épouses des maharadjahs morts au combat se suicident en s'immolant sur le bûcher de leur mari. On faisait des moulages des mains avant la cérémonie pour perpétuer leur mémoire.

 

L'immolation des épouses sur le bûcher funéraire de leur mari était une pratique courante dans certaines parties de l'Inde ancienne et médiévale, connue sous le nom de sati. Selon la croyance, cette pratique était considérée comme un acte de dévotion envers son mari et un moyen de s'assurer une place dans le royaume céleste.

Il est dit que les femmes qui pratiquaient le sati laissaient leurs empreintes de mains sur le mur du fort avant de se rendre sur le bûcher funéraire. Les empreintes de mains sont donc considérées comme un témoignage silencieux de cette pratique ancienne.

Aujourd'hui, les empreintes de mains sont conservées et protégées dans le fort de Junagarh, et sont un témoignage poignant d'une pratique qui est aujourd'hui considérée comme cruelle et archaïque.

 

Commentaires parlés dans le film: 

La ville de Bikaner fut fondée en 1448 par Raho Bika, à qui elle doit son nom. Elle compte près de 700.000 habitants. Située dans le désert de Thar et sur une des routes de la soie, elle offre comme intérêt touristique, outre les façades des havelis, comme on nomme les demeures traditionnelles des marchands prospères dans la région, entre autres le magnifique fort Junagarh.

 

Ces mains de femmes moulées sur les murs du fort de Junagarh rappellent une ancienne tradition, heureusement disparue de nos jours, qui voulait que les épouses des hauts dignitaires s'immolent sur le bucher de leur mari défunt, souvent mort au combat. 

 

Musique:

 (Inde)  - Les Musiciens du Désert - Raga Soratha (Papaiya Pyara Ré), Ocora (558523)

Quel temps fait-il à Bikaner?

à propos de l'endroit, Bikaner:

La ville de Bikaner  fut fondée en 1448 par Rao Bika à qui elle doit son nom. Elle compte près de 700.000 habitants. Située dans le désert de Thar et sur une des routes de la soie elle offre comme intérêt touristique, outre les façades des havelis (maisons bourgeoises),  entre autres le magnifique fort Junagarh. 

façade de haveli,, Bikaner, Rajasthan • Inde
Haveli dans le centre de la ville, Bikaner  • Inde • Rajasthan

Haveli dans le centre de la ville

remarquable haveli à un coin de rue, Bikaner  • Inde • Rajasthan

remarquable haveli à un coin de rue

moulage de mains de femmes de maharadjah sacrifiées sur le bûcher de leur mari, Bikaner  • Inde • Rajasthan

moulage de mains de femmes de maharadjah sacrifiées sur le bûcher de leur mari

travaux de restauration du fort , Bikaner  • Inde • Rajasthan

travaux de restauration du fort

Bikaner, Rajasthan - Inde

© 2020 - 2024 • Jean-Marie Putz, PutzProductions