Angkor Thom, la Grande Ville • Cambodge

Embarquez pour un voyage fascinant à travers le cœur spirituel du Cambodge avec notre vidéo de plus de 7 minutes sur Angkor. De la majestueuse Porte Sud à l'énigmatique Temple du Bayon et l'impérial Temple du Baphuon, découvrez les merveilles d'Angkor Thom, le sommet de l'empire Khmer. Chaque pierre raconte une histoire d'ingéniosité, de dévotion et de grandeur. Avec des explications historiques précises sur notre page, cette vidéo est une invitation à explorer un héritage mondial exceptionnel.

Ce film a été réalisé sur base de photos et vidéos prises durant le voyage Vietnam & Cambodge • 2014

vimeo chapterUn clic sur cette icône ci-dessus affiche la liste des chapitres de ce film sur Cambodge. Un clic sur un point va directement à un chapitre.

La lecture du texte ci-dessous vous aidera à mieux saisir le contexte historique des sites montrés dans cette vidéo.
Chapitres :

00:29 • la porte Sud

01:00 • le temple du Bayon

03:05 • le temple Baphuon

04:31 • le temple Phimeanakas

05:34 • terasses du roi lépreux et des éléphants

 

Guerres entre l'empire khmer et le Champa

 

L'histoire de l'empire Khmer est jalonnée par une succession de périodes de prospérité et des guerres incessantes avec ses voisins du Champa. Les Cham et les Khmers se sont disputé la péninsule indochinoise entre le 10ème et le 13ème siècle.

Une des batailles importantes au cours de cette période est l'invasion et la destruction par les Cham de la capitale Khmère Yasodharapura (autre nom d'Angkor). Le roi khmer Tribhuvnandityavarman fut tué par les Cham. L'empire khmer était à deux doigts de s'effondrer quand le roi Jayavarman VII a rassemblé une armée pour chasser les envahisseurs. Cette armée était puissante et a remporté des victoires décisives, chassant les Cham et ouvrant une période de prospérité sans précédent pour l'empire Khmer.

 

Angkor Thom

 

Jayavarman VII décida de reconstruire la capitale et créa Angkor Thom (la Grande Ville) au 12ème siècle. Jayavarman VII était un empereur bouddhiste et un grand constructeur. Bien que le roi était bouddhiste lui-même, la culture et les constructions khmères résultent d'une synthèse réussie entre le bouddhisme et l'hindouïsme.

La cité royale de Angkor Thom est construite en forme de carré de 3 kilomètres de côté, entièrement entourée d'un rempart de 8 mètres de haut et de douves. Jayavarman avait retenu la leçon de la destruction de l'ancienne capitale plusieurs années auparavant.

Cinq portes donnent accès à la ville. Parmi celles-ci, aux 4 points cardinaux, une porte monumentale ornée d'immenses visages de roi permettaient de pénétrer dans la ville.

Les cinq portes monumentales qui mènent à Angkor Thom sont connues sous le nom de portes de la Victoire, de la Mort, de l'Est, de l'Ouest et du Sud. Les portes sont ornées de statues de divinités et d'animaux mythiques tels que des lions, des éléphants et des garudas.

 

Monuments d'Angkor Thom

 

Les monuments principaux de la ville sont le palais royal, le temple Baphuon et le temple Bayon. Certains bâtiments étaient déjà présents lors de la construction de la nouvelle ville, comme le temple Baphuon, temple dédié à Shiva et construit au milieu du 11ème siècle et une grande partie des autres bâtiments qui constituent le palais royal.

 

Le Bayon

 

Le Bayon fut construit par Jayavarman VII, tout comme les temples plus modestes de Ta Prohm et Preah Khan. Contrairement à ces derniers, le Bayon est un temple-montagne. La notion de temple-montagne est importante dans l'architecture khmère. Il s'agit d'un temple construit au sommet d'une pyramide à plusieurs étages qui était censée représenter le mont Meru en Inde (le mont Meru, demeure des dieux, était probablement l'actuel mont Kaylash). Cette notion de montagne sacrée où habitent les dieux est commune à l'hindouïsme et au bouddhisme. Le temple du Bayon est célèbre pour ses tours monumentales ornées de plus de 200 visages souriants sculptés dans la pierre.

 

Le Palais Royal

 

Le palais royal était constitué d'un ensemble de bâtiments, des palais et des temples ainsi que des bâtiments administratifs.

Parmi les temples de l'enceinte du palais royale, citons le Phimeanakas, temple pyramidal aussi nommé Palais Céleste.

Des terrasses dominaient la place Royale. Ces terrasses sont la Terrasse des Éléphants et la Terrasse du Roi Lépreux.

Le temple Baphuon fait également partie de l'enceinte du palais royal. Il s'agit d'un immense temple-montagne avec un gigantesque bouddha couché.

 

Les bassins

 

Les bassins d'Angkor Thom, tels que le bassin de la Victoire et le bassin de la Lépreuse, sont des exemples de l'ingénierie hydraulique sophistiquée de la civilisation khmère. Les bassins sont ornés de sculptures et de reliefs représentant des animaux mythiques et des figures religieuses.

 

Quelques temples en ruine 

 

Angkor Thom est également célèbre pour ses temples en ruine, tels que le temple de Baphuon et le temple de Phimeanakas, qui sont des exemples de l'architecture khmère complexe et ornée.

 

Musique:

 - YouTube video library - Anamalie, (© Anamalie by Kevin MacLeod is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 license. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Source: http://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1500007

Artist: http://incompetech.com/)

 - YouTube video library - Constancy Part 1 - The Descent, (© Constancy Part 1 - The Descent by Kevin MacLeod is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 license. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Source: http://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1100775

Artist: http://incompetech.com/)

 - YouTube video library - Constancy Part 2 - The Descent, (© Constancy Part 2 - The Descent by Kevin MacLeod is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 license. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Source: http://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1100774

Artist: http://incompetech.com/)

 - YouTube video library - Constancy Part 3 - The Descent, (© Constancy Part 3 - The Descent by Kevin MacLeod is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 license. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Source: http://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1100774

Artist: http://incompetech.com/)

 

Note : Bien que la musique traditionnelle cambodgienne aurait été appropriée pour le film "Angkor Thom, la Grande Ville • Cambodge", des questions de droits d'auteur nous obligent à utiliser des musiques libres de droits. Malgré notre attention dans la sélection, certains pourraient regretter ce choix, nécessaire pour éviter d'éventuelles poursuites. Cette décision, bien que difficile, est la seule solution viable.

 

Quel temps fait-il à Angkor?

 

about the place, Angkor:

Angkor is certainly the best known and most visited site in Cambodia. 

The Khmer Empire dominated the Indochinese peninsula from the 9th to the 13th century. The history of this empire is a long series of wars and internal struggles for power. 

Angkor was chosen as the capital of the empire at the end of the 11th century. 

The archaeological site consists of about 200 temples and important hydraulic achievements.

 

Spoken comments in the film: 

Angkor Thom, which means The Great City of Angkor was founded by King Jayavarman VII after the destruction of the ancient Khmer capital by Cham armies in the 12th century. This royal city covers 9 square kilometers and is surrounded by ramparts 8 meters high. Four main gates allow entry into the city. 

On the bridge crossing the moat of the South Gate, two rows of giants carry a naga, the sacred serpent of Hinduism. 

Above the gate, four heads of benevolent Buddhas watch over the entrance to the city.

 

The significance of the many smiling heads that adorn the Bayon Temple is not known with certainty. Some researchers suggest the hypothesis that it is the head of Brahma, creator of the universe and others think it is Buddha. When we know the proximity of Hinduism and Buddhism in the Khmer kingdom, it may well be that both hypotheses are valid. 

But beyond these giant heads, the temple of Bayon houses many bas-reliefs depicting historical scenes and everyday life.

 

Located within the walls of Angkor Thom, the Baphuon Temple is slightly older. Built around the middle of the 11th century, the Baphuon was a temple dedicated to Shiva. It is a temple-mountain, typical of Khmer architecture. A temple supposed to represent Mount Meru, celestial residence of the gods according to Hindu beliefs, partially taken over by Buddhists. 

This temple suffered greatly from the onslaught of time, and its restoration, which lasted nearly a century, is a real feat.

 

A walk on the north side of the temple reveals a surprising statue of a reclining Buddha almost 75 meters long, making it one of the tallest in the world. Surprising because this temple is dedicated to Shiva. It would seem that this huge Buddha was added around the 16th century, probably to help consolidate the temple which was beginning to show worrying cracks.

 

King Jayavarman VII had two terraces built as an extension of the royal palace so as to be able to dominate the square of Angkor Thom which extended in front of the palace. One of them bears the name of Terrace of the Leper King and the other Terrace of the Elephants. The terrace of the Leper King owes its name to a statue which is missing several fingers. Could this be a reference to Yasovarman 1st, king of the beginning of the 9th century, who would have been affected by the terrible disease?

Angkor Thom, Cambodge, Angkor • Cambodge
le temple Baphuon, Angkor  • Cambodge

le temple Baphuon

le temple Phimeanakas, Angkor  • Cambodge

le temple Phimeanakas

la terrasse des éléphants, Angkor  • Cambodge

la terrasse des éléphants

le temple Bayon, Angkor  • Cambodge

le temple Bayon

Angkor, Cambodge

© 2020 - 2024 • Jean-Marie Putz, PutzProductions