Angkor • Temple Phimeanakas - Histoire d'un Temple Royal

Situé au sein de l'ancienne et splendide cité d'Angkor Thom au Cambodge, le temple de Phimeanakas se dresse comme un vénérable parchemin griffonné par le temps. Créé au cours du 10ème siècle sous le règne du roi Rajendravarman, puis remodelé par le roi Suryavarman II au 11ème siècle, ce temple, aux proportions pyramidales, était autrefois le centre névralgique de la cité royale. 

Phimeanakas, surnommé le "Palais Céleste", murmure au creux de l'oreille des voyageurs les mythes et légendes du passé. Sa silhouette épurée et élancée témoigne d'une histoire imprégnée de dévotion et de spiritualité. Il a été conçu comme une représentation de la montagne sacrée du Mont Meru, abode des dieux dans la cosmologie hindoue. 

Malgré les ravages du temps et les assauts de la jungle environnante, Phimeanakas dégage une aura de sérénité, offrant aux visiteurs un aperçu de l'âme vibrante du royaume khmer d'antan. Sa présence silencieuse révèle les échos des générations qui ont adoré, vécu et régné sous son ombre bienveillante. En contemplant ce sanctuaire, on peut presque entendre le battement du cœur d'Angkor, résonnant au rythme de l'histoire et de la mémoire.

Angkor • Temple Phimeanakas ( Cambodge,  )

Angkor • Temple Phimeanakas

Angkor • Temple Phimeanakas ( Cambodge,  )

Angkor • Temple Phimeanakas

Angkor • Temple Phimeanakas ( Cambodge,  )

Angkor • Temple Phimeanakas

Le temple de Phimeanakas, ancien joyau de la cour royale d'Angkor Thom au Cambodge, a été un témoignage silencieux de l'histoire cambodgienne au fil des siècles. 

 

Origines et Histoire

 

Erigé au 10ème siècle sous le règne du roi Rajendravarman et ultérieurement reconstruit par Suryavarman II au 11ème siècle, Phimeanakas a connu plusieurs transformations au fil des siècles. Son nom, traduit du khmer, signifie "Palais Céleste". Cette appellation donne une idée de son importance originelle en tant que temple central de la cité royale.

 

Architecture et Conception

 

L'architecture de Phimeanakas se distingue par sa forme pyramidale, représentation terrestre du Mont Meru, la demeure sacrée des dieux dans la cosmologie hindoue. Le temple, construit en grès et latérite, se dresse à une hauteur de 12 mètres et est accessible par une série d'escaliers raides. L'enceinte du temple abritait autrefois le palais royal, mais ne sont aujourd'hui visibles que les vestiges de ce qui était probablement le sanctuaire le plus sacré de l'enceinte palatiale.

 

Mythes et Légendes

 

L'histoire de Phimeanakas est imprégnée de mythes et de légendes fascinantes. Une légende locale raconte qu'un serpent à neuf têtes vivait dans le sanctuaire du temple et se transformait chaque nuit en une femme. Le roi était tenu de passer la première partie de la nuit avec cette femme, croyant qu'il s'agissait d'une manifestation de la déesse Naga, protectrice du royaume. Si le roi manquait une nuit, il était cru qu'un désastre s'abattrait sur le royaume.

 

État Actuel et Patrimoine

 

Aujourd'hui, malgré les ravages du temps et les assauts de la végétation, Phimeanakas demeure un site historique significatif. L'aura majestueuse du temple continue de fasciner les visiteurs, offrant un aperçu de l'âge d'or de l'empire khmer. Bien que beaucoup moins fréquenté que des temples plus célèbres comme Angkor Wat ou Bayon, Phimeanakas mérite une visite pour son importance historique et sa place unique dans le paysage sacré d'Angkor.

 

En conclusion, Phimeanakas est un témoignage précieux de l'histoire cambodgienne, une passerelle vers un passé lointain qui continue de résonner dans le présent. Avec ses origines royales et son architecture singulière, il offre une exploration fascinante de la richesse culturelle et spirituelle de l'ancien Cambodge.

Caractéristiques architecturales

Structure Générale du Temple

 

Phimeanakas est unique dans l'architecture khmère grâce à sa structure pyramidale à trois niveaux. Cette conception est censée symboliser le Mont Meru, considéré dans la mythologie hindoue comme le centre de l'univers. Le temple s'élève à une hauteur d'environ 12 mètres, ce qui permet de jouir d'une vue panoramique sur l'ancienne cité royale d'Angkor Thom depuis son sommet.

 

Matériaux de Construction

 

Phimeanakas a été construit en grès et latérite, des matériaux couramment utilisés dans l'architecture khmère. Le grès a été utilisé pour la construction de la pyramide et des éléments décoratifs, tandis que la latérite a été utilisée pour les murs d'enceinte. 

 

Éléments Architecturaux

 

Le temple de Phimeanakas présente plusieurs éléments architecturaux notables. Les escaliers abrupts et étroits qui mènent au sommet du temple sont caractéristiques de l'architecture de l'ère angkorienne, conçus pour symboliser la difficulté de l'ascension vers le divin. Le sommet de la pyramide abritait autrefois une tour, qui a depuis disparu, mais la plate-forme qui la supportait reste intacte. Les restes de galeries et de bassins dans l'enceinte du temple attestent également des rituels complexes qui y avaient lieu.

 

Enceinte du Temple

 

L'enceinte du temple de Phimeanakas, maintenant largement en ruines, était autrefois le site du palais royal. Il ne reste aujourd'hui que les fondations de ce qui était autrefois une vaste cour, avec des traces de bâtiments secondaires et d'étangs de lotus. Ces vestiges offrent un aperçu fascinant de la grandeur passée de la cour royale d'Angkor.

 

En conclusion, malgré les ravages du temps, Phimeanakas conserve encore aujourd'hui de nombreux éléments de son architecture originale. Sa conception pyramidale unique, combinée à son emplacement au sein de l'ancien palais royal, fait de ce temple un élément essentiel de l'histoire architecturale et culturelle d'Angkor.

Profil du monument
Temple Phimeanakas
Catégories de monuments: Temple Hindou, Temple bouddhiste
Famille de monuments: Temple
Genre de monuments: Religieux
Héritages culturels: Hindou, Bouddhiste
Situation géographique: Angkor • Cambodge
Période de construction: 11ème siècle
Ce monument à Angkor est inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1992 et fait partie du site en série "Angkor".

• Liens vers •

• Liste des films sur Angkor sur ce site •

Angkor, le temple Preah Khan • Cambodge
Angkor, le temple Ta Prohm • Cambodge
Angkor Thom, la Grande Ville • Cambodge
Angkor Wat, chef d'oeuvre de l'architecture khmère • Cambodge

• Références •