Comme pratiquement tous les pays ayant été sous le joug de colonisateurs, Cuba possède une histoire mouvementée, allant de l'extermination des populations indigènes jusqu'au sévère embargo imposé par les Etats-Unis depuis 60 ans. Certains lieux sont liés à cette histoire. Ces lieux sont mis en scène dans ce petit film. La prétention n'est pas de restituer une histoire complète de l'Île. Ainsi il n'est pas fait mention de l'esclavage, même si celui-ci prit d'importantes proportions, simplement parce que je n'ai pas visité de lieu emblématique pouvant illustrer cet aspect de l'histoire de Cuba.

 

Christophe Colomb ne fut pas le premier à découvrir les îles des Caraïbes. Plus de 1000 ans avant le débarquement des Européens, Cuba et les autres îles de la Grande Caraïbe étaient déjà habités par les indiens Taïnos. Les Taïnos formaient un peuple pacifique et prospère pratiquant une agriculture intensive.

Les premiers contacts furent chaleureux, mais la situation n'allait pas tarder à se dégrader pour les Taïnos. Des mauvais traitements de la part des colons, des exactions  et des massacres ainsi que  les maladies importées d'Europe contribuèrent à faire disparaître leur civilisation en quelques années.

 

Hatuey fut un des premiers chefs indiens à s'opposer par la force aux envahisseurs. Il périt sur le bûcher en 1512. Il fut le premier héros de la lutte contre la colonisation. Cuba compte plusieurs statues dédiées à ce résistant. Entre autres à Baracoa.

 

Les colonisateurs cherchaient avant tout le profit sans se soucier des conséquences sur les populations autochtones. La recherche de l'or était leur plus grande motivation. Ils ont d'abord dépossédé les populations locales avant de mettre les habitants au travail pour extraire l'or des mines. Certains se sont rendus compte qu'il était plus facile d'attaquer les bâteaux appartenant aux puissances coloniales concurrentes. Ainsi, le hollandais Piet Heijn devint un héros très populaire après avoir pillé la flotte espagnole das la baie de Matanzas en 1628. Le butin permit de payer toutes les dépenses de l'armée des Pays-Bas pendant 8 mois.

La guerre hispano-américaine en 1898 se solda par l'indépendance de Cuba en 1901. Evidemment l'indépendance de Cuba vis-à-vis de l'Espagne a son prix. Toute la région passa sous le contrôle des Etats-Unis. Cuba représentait un intérêt surtout stratégique pour les américains qui voyaient en Cuba un excellent emplacement  pour des bases militaires.

Cuba, géographiquement proche des Etats-Unis, se transforma peu à peu en paradis pour riches américains. Les conditions de vie des locaux ne s'améliorèrent pas et la situation politique de Cuba mènera petit-à-petit à la dictature dirigée par  Fulgencio Batista.

Et les rues se remplirent de rutilantes Chevrolet et autres Auldsmobile.

Les américains inmplantés sur l'Ile ne furent pas tous de grands capitalistes. Parmi eux l'écrivain Ernest Hemingway occupe une place de choix.

Hemingway était un grand amateur de pêche et de chasse. Voici quelques images de son bateau, le Pilar, ainsi que de l'intérieur de sa villa à la Havane, achetée en 1939 grâce aux droits d'adaptation au cinéma de son roman "Pour qui sonne le glas".

Rares sont ceux qui ont leur statue à leur place habituelle dans leur bar favori...

 

Le régime de Batista était basé sur la corruption et bénéficia du soutien de la mafia américaine qui détenait le monopole sur les jeux, la prostitution et la drogue. Un business très juteux. La colère grondait depuis 1951 et une attaque par une centaine de guerilleros sur la caserne Moncada à Santiago le 26 juillet 1953 marqua le début de la révolution cubaine.

L'attaque de la caserne se solda par un échec et la mort de dizaines de guerilleros. Les chefs de la rébellion dont entre autres les frères Fidel et Raoul Castro durent s'exiler, mais revinrent à Cuba quelques années plus tard. Sous la pression de la révolution menée par Fidel Castro, secondé par Ernesto "Che" Guevara, le président Batista démissionna le 1 janvier 1959.

Les relations avec les Etats-Unis n'allaient pas tarder à s'envenimer et le débarquement manqué dans la Baie des Cochons en 1961 suivi de l'affaire des missiles soviétiques l'année suivante marquèrent le début d'un embargo sévère qui allait durer 60 ans. Avec toutes les conséquences économiques et politiques dues à un isolement forcé...

Entre autres conséquences, le non renouvellement du parc automobile, qui fait le bonheur des touristes. 

 

Une tentative de réconciliation avec l'histoire mouvementée de ce pays? Dans les années 60, une immense fresque voulant représenter l'évolution de la terre des origines à nos jours fut peinte sur une falaise à Vinalès...

 

 

 

Musique:

 - YouTube video library - A Fallen Cowboy

 - YouTube video library - Achilles, (Alchemists Tower - Strings by Kevin MacLeod is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 license. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Source: http://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1100632

Artist: http://incompetech.com/)

 - YouTube video library - At Odds

baracoa_fr_-_mini_1610448052.jpg

Baracoa, Cuba

Cuba
bayamo_fr_-_mini_1610448955.jpg

Bayamo, Cuba

Cuba
camaguey_fr_-_mini_1610449886.jpg

Camagüey, Cuba

Cuba
cienfuegos_fr_-_mini_1610450928.jpg

Cienfuegos, Cuba

Cuba
cojimar_fr_-_mini_1610451748.jpg

Cojimar, Cuba

Cuba
la_havane_fr_-_mini_1618147750.jpg

La Havane, capitale de Cuba (2)

Cuba
pinar_del_rio_fr__1627652536.jpg

Pinar del Rio * Cuba

Cuba
quelques_lieux_fr_-_mini_1624285665.jpg

Quelques lieux chargés d’histoire à Cuba

Cuba
remedios_fr_-_mini_1618587848.jpg

Remedios Marcelo Salado

Cuba
sancti_spiritus_fr_-_mini_1619776767.jpg

Sancti Spiritus

Cuba

Lieux historiques à Cuba