Mandalay reste la capitale culturelle du Myanmar, même un siècle et demi après avoir été évincée en tant que capitale politique par Yangon (Rangoon). Ce film montre quelques aspects de la vie quotidienne, des moines, des moniales, des sculpteurs et les artisans qui fabriquent les feuilles d'or que les fidèles collent sur les statues dans les pagodes.

 

Nous avons fait une entrée triomphale à Mandalay, la deuxième ville du Myanmar après la capitale Yangon... Notre bus est tombé en panne à une trentaine de kilomètres de notre destination et un charmant chauffeur de camion a accepté de nous emmener dans la benne de son camion...

Cela nous a donné l'occasion de voir la route autrement.

Une scène de la vie quotidienne dans un monastère de femmes au Myanmar.

Les novices des monastères bouddhistes ont beau être des moines,  ils restent avant tout des enfants.

La production de sculptures de Bouddha reste une activité très répandue au Myanmar.

La ferveur des fidèles bouddhistes en Birmanie les pousse à recouvrir d'or les statues de Bouddha et certains lieux sacrés comme le Golden Rock. Pour cela ils emploient de très fines feuilles d'or qui sont fabriquées dans des ateliers artisanaux comme celui-ci.

 

à propos de l'endroit, Mandalay:

Située au bord de la rivière Irrawaddy, Mandalay est la seconde ville du Myanmar après Yangon (Rangoon). Fondée en 1857 par le roi Mindon, Mandalay devint la capitale de la dynastie Konbaung à la place d'Amarapura. 

Ce fut aussi la dernière capitale royale de Birmanie avant l'annexion par les britanniques en 1885. Cependant elle resta un centre commercial et culturel de premier plan durant l'époque Britannique.

La ville fut ravagée durant la conquête de la Birmanie par le Japon au cours de la seconde guerre mondiale et elle devint une partie de la nouvelle Union de Birmanie indépendante en 1948.

Musique

 - YouTube video library

Mandalay, Myanmar