Madurai, capitale culturelle • Tamil Nadu, Inde

Plongez dans l'histoire fascinante de Madurai, l'une des villes les plus anciennes de l'Inde, dans cette vidéo captivante. Explorez le temple de Minakshi et le palais des Nayaka, témoins de l'époque florissante des royaumes tamouls et du riche héritage culturel qui définit Madurai aujourd'hui.
00:00 • intro | 00:08 • Arulmigu Meenkashi Sunareswarar Thirukovil | (Meenakshi Amman Temple) | 08:53 • Thirumalai Nayakar Mandir

réalisé avec des photos et vidéos prises durant le voyage Inde • L'Inde du Sud 2018 • Tamil Nadu et Kerala (FR)

Madurai

Madurai est une ville qui peut se vanter d'avoir plus de 2500 ans d'histoire. La ville était déjà florissante du temps qu'elle faisait du commerce avec les romains.

Madurai est une des plus anciennes villes de l'Inde et fait partie du cercle restreint des plus villes continuellement habitées du monde.

Capitale culturelle de la région depuis de nombreux siècles, Madurai compte d'innombrables temples, ce qui lui vaut parfois le surnom d'Athènes de l'Orient. D'ailleurs les grecs anciens connaissaient très bien la ville, puisqu'un ambassadeur grec y fut envoyé dès le 3ème siècle avant Jesus Christ. 

La dynastie des Pandya fit prospérer la ville pendant plus de 1000 ans, jusqu'au jour où la ville fut conquise par les rivaux des Pandya, les Chola. Les Chola gouvernèrent Madurai durant plus de 300 ans au terme desquels les Pandyas reprennent leur royaume. Et avec le retour des Pandyas, la culture revint à Madurai. La littérature tamoule entre autres refleurit à cette époque.

Cependant, cette renaissance n'allait avoir qu'un temps... Les sultans musulmans installés à Delhi, attaquent et pillent la ville à plusieurs reprises, emportant avec eux tout l'or, pierres précieuses, bijoux et autres trésors qu'ils ont pu trouver dans la ville. Ces incursions menèrent le royaume Pandya à sa chute en 1323. 

Un demi siècle plus tard, Madurai tomba sous le contrôle de royaume de Vijayanagara qui avait pour habitude de laisser les autorités locales régner sur leurs conquêtes, en échange d'un substantiel tribut payé annuellement. Plus tard, à la mort du grand roi Vijayanagara, Krishnadevaraya Tuluva, les dirigeants de  Madurai prennent leurs distances avec le pouvoi central et sa quasi-indépendance durera jusqu'en 1736.

Un de ces dirigeants (nommés Nayaka), Tirumalai Nayaka qui régna vers le milieu du 17ème siècle construisit de nombreux bâtiments, dont le palais des Nayaka et le temple de Minakshi.

Leur règne prendra fin avec l'arrivée des anglais de la Compagnie Anglaise des Indes Orientales en 1801.

Le temple de Mînâkshî

Le temple de Mînâkshî est l'un des plus importants temples en activité en Inde. Le temple est dédié à Minakshi, un avatar de l'épouse de Shiva, Parvati. Les déesses indiennes auxquelles sont consacrés des temples sont rares. Minakshi est l'une d'entre elles.

Le temple est l'un des plus grands et des plus impressionnants temples du Sud de l'Inde. Une des différences entre les temples du Sud et ceux du Nord de l'Inde est le fait que ceux du Sud sont peints avec des couleurs vives. Les temples sont repeints tous les 7 ans, en signe de respect et également pour contrer les effets du temps. Les façades du temple de Menakshi sont absolument remarquables.

Malheureusement, depuis quelques années les photos ne sont plus autorisées à l'intérieur de ce temple, par mesure de sécurité suite à un attentat perpétré en 2018.

le palais des Nayaka

Autre construction imposante laissée par Tirumalai Nayaka est le grand palais. Le palais qui est encore visible de nos jours n'est qu'une partie du bâtiment original. On estime qu'il représente environ un quart de ce qui avait été construit au départ. Ce sont les appartements du roi qui sont resté debout jusqu'à nos jours.

Les effets du temps et ceux plus destructeurs encore des guerres ont détruit une grande partie de ce magnifique palais. Les bâtiments qui restaient debout lors de l'arrivée de la Compagnie Anglaise des Indes Orientales ont servi d'entrepôts, poudrières et casernements.

Le petit-fils du roi Thirumalai Nayak fit détruire une partie des bâtiments après avoir enlevé la plupart des objets de valeur et des sculptures sur bois pour construire son propre palais à Tiruchirappalli.

Ce qui restait du palais original a été restauré au cours de la seconde moitié du 19ème siècle par le gouverneur anglais de Madras (Chennai) Francis Napier.

une des entrées du temple, Madurai, Tamil Nadu • Inde

Quel temps fait-il à Madurai?

à propos de l'endroit, Madurai:

Madurai est la capitale culturelle  du Tamil Nadu en Inde. Elle est la troisième ville de l'état en termes d'habitants. L'origine de la ville remonte à plus de 2500 ans. Madurai possède beaucoup de monuments artistiques dont le fameux temple Meenakshi et le palais Tirumalai Nayak.

Certains habitants continuent d'appeler leur ville Marudhai, probable nom d'origine de la ville et qui signifie "terre fertile"

 

Commentaires parlés dans le film: 

Le palais des Nayaks de Madurai date de 1636, et fut construit par le roi Tirumalai.

Actuellement, seuls les bâtiments où habitait le roi sont encore debout. Le palais était quatre fois plus grand à l'origine.

 

Thirumalai Nayakar Mandir, cour centrale du palais, Madurai  • Inde • Tamil Nadu

Thirumalai Nayakar Mandir, cour centrale du palais

Thirumalai Nayakar Mandir, détail d'un fronton autour de la cour centrale, Madurai  • Inde • Tamil Nadu

Thirumalai Nayakar Mandir, détail d'un fronton autour de la cour centrale

temple Arulmigu Meenakshi Sundareswarar, détail de la façade , Madurai  • Inde • Tamil Nadu

temple Arulmigu Meenakshi Sundareswarar, détail de la façade

temple Arulmigu Meenakshi Sundareswarar, entrée principale, Madurai  • Inde • Tamil Nadu

temple Arulmigu Meenakshi Sundareswarar, entrée principale

Madurai, Tamil Nadu, Inde