Hyderabad, le fort Golconda • Inde, Telangana

Vous voulez plonger dans l'histoire et la culture de Hyderabad? Ne manquez pas notre vidéo immersive sur le fort de Golconda, la prison de Ramdas et les décorations du festival Bonalu. En seulement 6 minutes, vous pourrez découvrir les secrets de cette forteresse imprenable et en apprendre davantage sur son passé fascinant. Avec des explications historiques et des images captivantes prises à Hyderabad, Telangana, Inde, cette vidéo est un véritable voyage dans le temps. Ne manquez pas cette occasion de découvrir l'histoire et la culture de cette région incroyable. Regardez notre vidéo dès maintenant!
00:00 • intro | 00:49 • l'arsenal et les fortifications | 01:42 • préparatifs et décoration pour le festival Bonalu | 02:54 • la cellule de Ramdas

réalisé avec des photos et vidéos prises durant le voyage Inde méconnue • Ladakh, Karnataka, Telangana

Histoire du fort de Golconda 

 

Le fort de Golconda a été fondé au 12ème siècle par les Kakatiyas, dynastie hindoue qui allait régner sur une grande partie du sud de l'Inde du 12ème au 14ème siècle, couvrant à peu près les états actuels du Telangana, de l'Andrah Pradesh et une partie du Karnataka. 

La région attisait bien des convoitises, entre autres à cause de la richesse de son sous-sol, particulièrement ses mines de diamants. Un des diamants les plus célèbres du monde, le Koh-i-Noor fut extrait dans les mines de Golconda, probablement vers le 13ème siècle. Après avoir appartenu à diverses familles régnantes en Inde, cet énorme diamant fut emmené en Angleterre et serti sur la couronne de la reine Elisabeth (plus connue sous le nom de reine-mère).

La dynastie Kakatiya fut défaite par les troupes musulmanes du sultanat de Delhi en 1323. Cette défaite marqua le début d'une période de domination musulmane sur la région du Deccan.

Le sultanat de Delhi était dans une phase expansioniste en direction des états du Sud, mais devait faire face à de nombreux problèmes dans le nord, ce qui explique que l'un de ses vassaux, Alauddin Bahman Shah, a pu créer une autre dynastie musulmane dans la région du Deccan, le sultanat Bahmani. 

Quelques années après la chute des Kakatiyas, les Bahmanis se sont installés au fort de Golconda à la place du sultanat de Delhi. Au cours de la période Bahmani, Golconda a gagné en importance en tant que centre commercial, culturel et politique. Les sultans Bahmani ont construit des forts, des palais et des mosquées à Golconda et dans les environs.

Comme l'histoire a une fâcheuse tendance à se répéter, les Bahmanis furent remplacés au début du 16ème siècle par un de leurs vassaux. Un général au service des Bahmanis, Quili Qutg-ul-Mulk a été nommé gouverneur dans la région et après quelques années, il déclara son indépendance en fondant le sultanat de Golconda et la dynastie Qutb Shahi qui garda le pouvoir dans la région jusqu'à l'arrivée des troupes de l'empereur Moghol Aurangzeb en 1687.

 

Transformations du fort de Golconda par la dynastie Qutb Shahi

 

Les Qutb Shahi ont apporté de nombreux aménagements et développements au fort de Golconda pendant leur règne. Voici quelques-uns des changements et ajouts les plus notables :

 

    Renforcement des défenses : Les Qutb Shahi ont renforcé les défenses du fort en construisant des murs massifs et des bastions, ainsi qu'en améliorant les dispositifs de sécurité, tels que les portes à claire-voie et les trappes.

    Construction de palais : Les Qutb Shahi ont construit des palais somptueux et des résidences royales à l'intérieur du fort pour servir de sièges au pouvoir et de demeures pour la famille royale.

    Mosquées : Plusieurs mosquées ont été construites au sein du complexe du fort de Golconda, notamment la grande mosquée, qui était destinée à la prière et aux rassemblements religieux.

    Jardins et réservoirs d'eau : Les Qutb Shahi ont aménagé de magnifiques jardins et réservoirs d'eau pour fournir un environnement agréable et des ressources en eau aux habitants du fort.

    Système d'aqueducs : Un réseau complexe d'aqueducs a été construit pour acheminer l'eau des rivières et des réservoirs environnants vers le fort.

    Installations militaires et entrepôts : Des installations militaires, des armureries et des entrepôts ont été construits pour soutenir les besoins logistiques et militaires du fort.

    Architecture et décoration : Les Qutb Shahi ont apporté leur propre style architectural, qui était un mélange d'influences persanes, indiennes et turques. Cela se reflète dans les éléments de conception et les motifs décoratifs des bâtiments du fort de Golconda.

 

Ces aménagements ont transformé le fort de Golconda en une forteresse imprenable et en un centre politique et culturel important de la région à l'époque des Qutb Shahi.

 

Fin du statut de capitale de Golconda et fondation d'Hyderabad

 

La fondation d'Hyderabad remonte à 1591, lorsque le cinquième sultan de la dynastie Qutb Shahi, Muhammad Quli Qutb Shah, a décidé de construire une nouvelle ville en tant que capitale pour remplacer la ville fortifiée de Golconda. La raison principale de cette décision était le manque d'espace et d'eau potable à Golconda pour soutenir la population croissante et les besoins de la cour.

 

Muhammad Quli Qutb Shah a choisi un emplacement stratégique sur la rive nord de la rivière Musi, où il a conçu et construit la ville avec une planification urbaine soignée. La ville a été conçue en forme de grille, avec des rues larges et bien aménagées. Les remparts et les portes de la ville ont été construits pour assurer la sécurité.

 

Le fort de Golconda resta cependant la résidence officielle des sultans et le siège du pouvoir durant quelques années, même après la fondation de la nouvelle capitale, Hyderabad. Mais peu à peu, au fur et à mesure de l'extension d'Hyderabad et le développement da la culture dans la nouvelle capitale, les sultans ont transféré leur résidence dans la nouvelle ville. Le fort de Golconda conserva son rôle militaire et défensif et sa réputation de forteresse imprenable jusqu'à la défaite face aux Moghols d'Aurangzeb en 1687.

Le fort perdit son importance à partir de cette époque et commença à dépérir, faute d'entretien.

Ce qui faisait l'originalité de cette forteresse, c'est son architecture singulière, ses systèmes de défense innovants et aussi sa surprenante acoustique.

 

Configuration du fort de Golconda

 

Le fort de Golconda est construit sur une colline de granit et est entouré de remparts massifs et de bastions qui s'étendent sur environ 4,8 km de périmètre. Le fort comporte quatre zones distinctes, chacune séparée par des murs intérieurs et des portes fortifiées. Les éléments notables du fort comprennent:

 

    L'entrée principale, appelée Fateh Darwaza (Porte de la Victoire), qui dispose d'un système de défense complexe et d'une acoustique impressionnante.

    La citadelle, située sur la colline, où se trouvent les palais royaux, les appartements, les jardins et les mosquées.

    Les entrepôts et les greniers à grains, qui étaient essentiels pour soutenir la population et les soldats du fort pendant les sièges.

    Les casernes des soldats et les quartiers de la garnison, situés près des remparts extérieurs.

 

La prison de Ramdas

 

La cellule de Ramdas, également connue sous le nom de "Ramdas Bandikhana" ou "Ramdas Prison", est une pièce historique située dans le fort de Golconda à Hyderabad, en Inde. Elle est célèbre pour être le lieu où Ramdas, un saint et poète hindou du XVIIe siècle, a été emprisonné pendant environ 12 ans.

Kancharla Gopanna, plus connu sous le nom de Bhakta Ramdas ou simplement Ramdas, était un fervent dévot du dieu Rama et un collecteur d'impôts sous le règne de l'empereur musulman Abul Hasan Qutb Shah.  Ramdas est accusé d'avoir utilisé l'argent des impôts pour construire le temple de Bhadrachalam, dédié à Rama, sans la permission du roi. En conséquence, il est emprisonné dans le fort de Golconda.

Pendant son emprisonnement, Ramdas aurait écrit plusieurs hymnes et poèmes dévotionnels en l'honneur de Rama. Ces écrits, connus sous le nom de "Dasarathi Satakam", sont toujours considérés comme des chefs-d'œuvre de la littérature télougoue et sont chantés dans les temples et lors des cérémonies religieuses.

Les murs de la cellule sont ornés de gravures rupestres représentant  Rama, Sita, Lakshmana et Hanuman, que l'on pense avoir été sculptées par Ramdas lui-même pendant son emprisonnement.

La libération de Ramdas est attribuée à un miracle. Plusieurs légendes existent mais toutes se terminent par la libération de Ramdas.

 

Le fort de Golconda de nos jours

 

Le fort reste un site touristique très fréquenté et des spectacles sont organisés au fort de Golconda, notamment le célèbre spectacle son et lumière. Ce spectacle, qui a lieu en soirée, raconte l'histoire du fort de Golconda et de la région environnante à travers une combinaison d'effets sonores, de lumières et de projections. Le récit est en plusieurs langues, dont l'anglais, le hindi et le telugu, pour permettre à un large public de profiter de l'expérience.

 

Outre le spectacle son et lumière, le fort de Golconda accueille parfois d'autres événements culturels et artistiques, tels que des concerts, des représentations théâtrales et des expositions d'art. Ces événements contribuent à maintenir l'importance culturelle du site et à attirer des visiteurs du monde entier.

Quel temps fait-il à Hyderabad?

à propos de l'endroit, Hyderabad:

Fondée par lu sultan Muhammad Quli Qutb Shah en 1591, Hyderabad doit son nom à l'épouse du sultan, la princesse Bhagyanagar qui avait pris comme nom Hyder Mahal lors de sa conversion à l'Islam.

Hyderabad est célèbre pour son industrie de la perle et du diamant et son surnom est "la ville des perles".

Les dynasties qui se sont succédé dans le sultanat de Golconde (nom de la colline où de nombreux diamants ont été extraits) ont été de grands mécènes et ont laissé de remarquables monuments à la ville, dont le célèbre monument Charminar. Ils ont également agrandi et fortement embelli le fort de Golconda.

La ville est également réputée pour l'excellence de son biryani. Un autre de ses surnoms est "la capitale du biryani".

 

Commentaires parlés dans le film: 

Depuis sa création au 13ème siècle par la dynastie hindoue Kakatiya jusqu'à la chute du sultanat de Golconda en 1687 après l'invasion par les troupes Mogholes avec l'empereur Aurangzeb à leur tête, le fort de Golconda le siège du pouvoir et le centre de la vie politique et militaire de la région. De nos jours, ce fort est partiellement en ruine, faute d'entretien au cours des 3 ou 4 derniers siècles, mais est encore sporadiquement utilisé pour des spectacles, ceci en raison de son extraordinaire acoustique.

 

Nous avons visité le fort de Golconda à la fin du festival Bonalu, fête religieuse célébrée dans l'état du Telangana dédiée à la déesse Mahankali. Cette fête se déroule tous les ans durant le mois d'Ashada (juillet-août dans le calendrier julien). Le but est d'honorer la déesse et de lui faire des offrandes portées en procession dans des pots décorés.  Ces offrandes sont amenées en dansant jusqu'à un petit temple, le temple Mahankali. A l'occasion du Bonalu, les escaliers du fort sont décorés et peints en orange.

 

Une pièce du fort est particulièrement visitée, tant par les touristes que par les fidèles. C'est une pièce qui a servi de cellule à un poète et collecteur d'impôts du 17ème siècle. Cet homme était accusé d'avoir détourné de l'argent pour construire un temple à la gloire de Rama. Et sa libération miraculeuse 12 ans plus tard en a fait une légende encore vénérée aujourd'hui.

 

Le fort de Golconda, situé sur une hauteur, offre une très belle vue d'ensemble de la ville d'Hyderabad.

une cour du fort, Hyderabad, Telangana • Inde
l'arsenal du fort de Golconda, Hyderabad  • Inde • Telangana

l'arsenal du fort de Golconda

les fortifications du fort de Golconda, Hyderabad  • Inde • Telangana

les fortifications du fort de Golconda

la cellule de Ramdas dans le fort de Golconda, Hyderabad  • Inde • Telangana

la cellule de Ramdas dans le fort de Golconda

le mosquée Ibrahim dans le fort de Golconda, Hyderabad  • Inde • Telangana

le mosquée Ibrahim dans le fort de Golconda

Hyderabad, Telangana • Inde

© 2020 - 2024 • Jean-Marie Putz, PutzProductions