Hampi, capitale de l'empire Vijayanagara • Karnataka, Inde

Découvrez Hampi, la magnifique ancienne capitale de l'empire Vijayanagara dans le Karnataka, en Inde, à travers une vidéo de moins de 18 minutes. Partez à la découverte de cette ville historique et de ses merveilles architecturales comme le temple de Virupaksha, le temple de Vittala, le palais royal, les écuries des éléphants, la statue monolithique de Narasimha et bien d'autres encore. Cet endroit est également un lieu de pèlerinage hindou important avec une forte influence culturelle. Pendant plus d'un siècle, l'empire Vijayanagara a été à son apogée, économiquement, culturellement et militairement, jusqu'à la bataille tragique de Talikota en 1565, qui a marqué le début du déclin de l'empire. Regardez la vidéo pour découvrir les histoires fascinantes et les détails de ces merveilles architecturales. N'attendez plus et laissez-vous emporter par la beauté de l'Inde!

Ce film a été réalisé sur base de photos et vidéos prises durant le voyage Inde méconnue • Ladakh, Karnataka, Telangana en 2022

vimeo chapterUn clic sur cette icône ci-dessus affiche la liste des chapitres de ce film sur Karnataka • état du sud de l'Inde en Inde. Un clic sur un point va directement à un chapitre.

La lecture du texte ci-dessous vous aidera à mieux saisir le contexte historique des sites montrés dans cette vidéo.
Chapitres :

00:33 • temple Sasivekalu Ganesha

02:18 • le temple de Virupaksha, première perle de Hampi

07:59 • quelques temples dans une nature étonnante

09:21 • l'enceinte royale

09:58 • l'enceinte des femmes (enceinte Zenana)

13:35 • le temple de Vittala, l'autre perle de Hampi

 

Hampi, ancienne capitale de l'empire Vijayanagara

 

Hampi, qui est actuellement un petit village dans l'état du Karnataka dans le sud de l'Inde fut au moyen-âge la capitale du très puissant empire Vijayanagara et la deuxième ville la plus peuplée du monde, juste après Pékin.

Le village possède un site historique et archéologique de toute première importance. Pour comprendre pouquoi ces merveilles se trouvent dans ce petit village, un petit resumé de son histoire est indispensable.

 

La chute de la dynastie Hoysala

 

L'empire Vijayanagara a succédé à la puissante dynastie Hoysala qiu a régné sur une grande partie de l'Inde du Sud entre le 10ème et le 14ème siècle. Des merveilles  architecturales de l'époque Hoysala sont parvenues jusque nous. Parmi elles, les temples de Belur et ceux de Halebid.

La situation politique dans le sud de l'Inde du 14ème siècle était très instable, ce qui a précipité la chute de la dynastie Hoysala.

Parmi les facteurs ayant entraîné cette chute, il y a principalement les incursions du Sultanat de Delhi qui se sont faites de plus en plus régulières dans la région. Si on ajoute à cela les conflits internes à la famile Hoysala et les luttes pour le pouvoir qui les ont alimentés, on obtient le cocktail détonnnat qui sonnera la fin du règne des Hosyala.

 

La naissance de l'empire Vijayanagara

 

Dans ce contexte de fin de règne, un nouvel empire vit le jour en 1336. Deux officiers au service des Hoysala en furent à l'origine, les frères Harihara et Bukka Raya. Après leur libération suite à leur capture par le sultanat de Delhi, les frères Haya ont oeuvré à la construction d'un nouveau royaume dans la région. Ce royaume fut à l'origine de l'empire Vijayanagara.

Les frères Raya, incarnant la résistance face aux envahisseurs musulmans de Delhi, n'eurent pas de mal à trouver le soutien de la noblesse locale, et de nombreux chefs militaires se sont ralliés à leur cause pour assurer la protection des populations locales face aux invasions.

L'influence des Vijayanagara s'étendit progressivement dans la région et finit par absorber les territoires et les royaumes qui étaient sous l'influence Hoysala jusque là. L'intégration des Hoysala dans le nouvel empire se fit donc pacifiquement et progressivement. L'influence de la culture que les Hoysalas avaient encouragée est restée intacte et les traditions héritées de leurs prédécesseurs ont été primordiales dans le développement de l'art et de l'architecture de l'empire Vjayanagara.

 

L'âge d'or de l'empire Vijayanagara

 

L'empire connut une période faste de plus d'un siècle à partir du milieu du 15ème siècle jusqu'à la tragique bataille de Talikota en 1565. A cette époque l'empire  cochait toutes les cases: économique, culturelle et militaire.

A cette époque, l'empire Vijayanagara s'étendait sur une grande partie de l'Inde du Sud et une partie de l'Inde Centrale, à savoir la majeure partie de ces états actuels:  Karnataka, Andra Pradesh, Tamil Nadu, Telangana, Kerala et Maharashtra. 

D'importants échanges commerciaux existaient à cette époque avec les pays arabes, l'Europe et l'Asie. Les marchandises échangées étaient très variées, allant des épices aux pierres précieuses en passant par la soie, le coton et les métaux entre autres. De plus, l'agriculture était florissante grace notamment grâce à un système d'irrigation très efficace.

Les souverains Vijayanagara ont également fortement encouragé les arts, la littérature, la musique et l'architecture en patronant les artistes et les érudits. Les preuves de cette culture raffinée sont visibles dans la complexité des temples, des sculptures et autres monuments.

A cela s'ajoutait une administration efficace. Une grande tolérance religieuse, une justice équitable et une centralisation intelligente ont permis aux diverses communautés religieuses de coexister sans heurts et ainsi d'échapper aux interminables guerres de religion qui ont ruiné tant d'états dans la région.

Enfin, le tout était protégé par une force militaire bien organisée et puissante, basée sur une cavalerie bien entraînée, une infanterie efficace aidés par une impressionnante force d'éléphants de guerre.

Rien ne semblait pouvoir porter ombrage à cet empire puissant et bien organisé.

 

Le déclin de l'empire Vijayanagara

 

La belle tolérance religieuse qui caractérisait l'âge d'or de l'empire s'est peu à peu effritée tandis que les appétits d'expansion de l'empire Vajayanagara ne faiblissaient pas. Ceci occasionnait de fréquentes rixes avec les états musulmans environnants. Ces états étaient le royaume de Bijapur, Ahmadnagar, Golconda  et Bidar et ceux-ci finirent par se coaliser pour former la Ligue Deccan.

L'exécution de Burhan Khan, noble musulman de l'empire Vijayanagara, sur ordre de Aliya Rama Raya, haut dignitaire sans titre royal mais exerçant les fonctions de régent, allait mettre le feu aux poudres.

En 1565 la Ligue Deccan attaque l'empire à proximité des villages Rakshasa-Tangadi à quelques kilomètres de la ville de Talikota qui donna son nom à cette bataille.

L'armée de l'empire était en principe invincible, mais la rancoeur vis-à-vis de la disparition progressive de la tolérance religieuse à l'encontre des musulmans et l'exécution de Burhan Khan a poussé deux généraux musulmans de l'empire  à trahir l'empire et à se battre avec leur régiment aux côtés de la Ligue Deccan.

Il s'en est suivi une grande confusion dans les rangs de l'empire, et ls Ligue Deccan en profita pour lancer une attaque massive au cours de laquelle Rama Raya fut capturé et décapité, avant le pillage et la destruction de Hampi par la Ligue Deccan.

Ces événements tragiques allaient marquer le début du déclin de l'empire et son éclatement en plusieurs petits états indépendants.

Parmi ces états émergeants, on peut citer le Royaume de Mysore, ainsi que les états du Kaladi, de Madurai, de Thanjavur et le royaume d'Aravidu.

 

Hampi, la capitale

 

Parmi les merveilles à voir à Hampi, qui était la capitale de l'empire Vijayanagara, citons:

 

Le temple de Virupaksha : Il s'agit du temple le plus ancien et le plus important de Hampi, dédié au dieu Shiva. Ce temple est encore en activité aujourd'hui et attire des pèlerins et des touristes du monde entier.

Le temple de Vittala : Ce temple est célèbre pour ses sculptures complexes et ses piliers musicaux, qui émettent des sons musicaux lorsqu'ils sont légèrement frappés. Le chariot de pierre, représentant le chariot de Vishnu, normalement tiré par des oiseaux Garuda, véhicules de Vishnu, situé à l'intérieur du complexe du temple, est un autre point fort. Cependant ici, il est tiré par des éléphants.

Le temple Sasivekalu Ganesha, dédié au dieu Ganesh se distingue par sa grande statue monolithique de Ganesh, mesurant environ 2,4 mètres de haut. Cette statue est appelée "Sasivekalu Ganesha" car elle ressemble à un grain de moutarde ("sasivekalu" en langue locale). L'architecture du temple reflète le style typique de la dynastie Vijayanagara.

Le palais royal : Bien qu'il ne reste que des ruines du palais, les structures environnantes, comme la salle d'audience publique (Mahamantapa) et les réservoirs d'eau, témoignent de la grandeur passée de l'Empire Vijayanagara.

Les écuries des éléphants : Situées à proximité du palais royal, ces écuries étaient utilisées pour abriter les éléphants royaux. La structure est composée de onze chambres voûtées et témoigne de l'importance des éléphants dans la culture et l'armée de l'époque.

La statue monolithique de Narasimha : Cette statue impressionnante représente Narasimha, une incarnation du dieu Vishnou, assis sur le serpent Adishesha. La statue, qui mesure environ 6,7 mètres de haut, est la plus grande sculpture monolithique de Hampi.

 

Histoire des monuments principaux de Hampi

 

le temple de Virupaksha

 

Le plus important temple de Hampi est sans conteste le temple de Virupaksha. Si Hampi n'a été choisie comme capitale de l'empire Vijayanagara qu'au 14ème siècle, ce temple existe depuis bien plus longtemps. On estime sa fondation aux environs du 7ème siècle et il a été agrandi et modifié par les diverses dynasties de la région, à commencer par les Chalukyas et les Hoysalas et bien sûr également par les Vijayanagaras après le choix de Hampi comme capitale.

Le temple est dédié à Shiva et son épouse Parvati, qui est appelée Pampa dans la région. Ce temple est remarquable par son architecture impressionnante, ses colonnes sculptés et ses plafonds peints. Il abrite également un festival religieux annuel important dans la région.

 

L'enceinte royale

 

Le centre du pouvoir était autour du palais royal, dont il ne reste pratiquement plus rien de nos jours. Il a probablement été rasé lors de son saccage lors de la défaite de 1565 contre la Ligue Deccan. Plusieurs bâtiments importants ont été bâtis dans ce centre administratif. Outre le palais royal,  un grand complexe de piscine avec une architecture raffinée servait aux plaisirs de la famille royale. Ce complexe est connu sous le nom de "Bains de la Reine".

Un pavillon de repos et de loisirs se trouve également à proximité. Il s'agit du Lotus Mahal, également connu sous les noms de Kamal Mahal ou Chitrangini Mahal.  C'est un remarquable exemple d'architecture combinant les styles hindou et musulman.

Les éléphants royaux, qui jouaient un rôle primordial dans les cérémonies et processions officielle, avaient eux aussi droit à des logements spéciaux, les enclos des éléphants. Ces enclos sont également des joyaux architecturaux. L'imposant bâtiment rectangulaire comporte 11 chambres et ces chambres étaient occupées par un seul éléphant. Chaque chambre comporte une grande arche pour faciliter le passage des animaux ainsi que d'autre ouvertures destinées à une aération et un éclairage optimaux à l'intérieur des chambres.

Une autre oeuvre architecturale intéressante dans le même quartier, même s'il ne faisait pas partie du complexe royal proprement dit, est le puits à escaliers (stepwell) qui était destiné à stoquer l'eau potable.

 

le temple de Vittala

 

Hampi regorge de temples, mais on peut dire sans trop risquer de se tromper que deux d'entre eux sortent du lot. Le premier d'entre eux est le temple de Virupaksha dont le début de la construction date du 7ème siècle. L'autre a été bâti par les souverains de la dynastie Viyanagara au cours du 15ème siècle, le temple de Vittala.

Le temple de Vittala est dédié à un avatar de Vishnu, Vittala, surtout lié aux régions du Maharashtra et du Karnataka. L'architecture de ce temple est remarquable avec ses sculptures et ses reliefs complexes, typiques de l'Inde du Sud.

Dans la cour du temple, un chariot de pierre (ratha) représentant le chariot mythique de Vishnu et tiré, non par des oiseaux Garuda, véhicules de Vishnu, mais des éléphants est certainement la partie la plus spectaculaire et la plus photographiée du temple.

Mais ce n'est pas la seule particularity intéressante. Le temple de Vittala est réputé pour ses 56 colonnes musicales qui un son lorsqu'elles sont légèrement frappées. Une preuve de plus de la maitrise des artisans de l'époque. 

Ensuite, plusieurs salles et pavillons avec des pilliers sculptés et ornés de fresques représentant des scènes de la mythologie hindoue retiennent également l'attention des visiteurs.

 

Quel temps fait-il à Hampi?

à propos de l'endroit, Hampi:

De nos jours, Hampi est un village dans le Karnataka au sud de l'Inde qui compte quelques milliers d'habitants, si on compte les villages environnnats. Il est difficile d'évaluer le nombre d'habitants dans la mesure où Hampi est un site touristique de première importance et quel le nombre de résidents change avec la saison touristique. 

Hampi possède un des sites historiques les plus importants de l'Inde, et sa situation actuelle ne reflète en rien les splendeurs de son passé. À son apogée au 15 et 16ème siècle, Hampi était la deuxième ville la plus grande du monde. Entre 300.000 et 500.000 habitants y résidaient, selon les estimations des historiens. La  plus grande ville du monde à cette époque était Pékin.

 

Commentaires parlés dans le film: 

A l'entrée du site archéologique de Hampi, capitale de l'ancien empire Vijayanagara, se dresse un temple typique de l'architecture de cette époque, abritant une statue monolythique de Ganesh, le temple Sasivekalu Ganesha.

 

Sur cette statue, Ganesh semble avoir 4 bras. En réalité, si on regarde la statue monolythique de derrière, on s'aperçoit qu'en fait Ganesh est assis sur les genoux d'une femme. Cette femme est sa mère, Parvati.  C'est pour mettre en évidence l'importance de la relation mère-enfant dans la culture hindoue que Ganesh est parfois représenté sur les genoux de Parvati.

 

Entre le temple Sasivekalu Ganesha et un des hauts-lieux de Hampi, le temple Virupaksha, de nombreux petits temples parsèment un chemin atypique, fait majoritairement d'un sol graniteux improbable. Mais cette particularité géologique de la région a également participé à la décision des premiers souverains de la dynastie de  choisir Hampi pour établir leur nouvelle capitale.

 

Le temple de Virupaksha est le monument le plus important de Hampi. Le temple fut bâti au 7ème siècle, bien avant la désignation de Hampi comme capitale de l'empire au 14ème siècle. Ce temple est remarquable par son imposante architecture, ses colonnes sculptées et ses plafonds peints. Il est resté un important lieu de pélerinage et de festival dans la région

 

L'intérêt d'une visite à Hampi ne se limite pas aux nombreux temples du lieu, mais réside également dans une nature environnante vraiment étonnante.  Les formations rocheuses et les nombreux blocs de granit qui semblent empilés de manière aléatoire offrent un contraste visuel intéressant avec les temples et les autres monuments.

 

A la suite de la défaite de l'empire Vijayanagara en 1565 contre la Ligue Deccan, Hampi fut pillée et saccagée. Beaucoup de bâtiments ont énormément souffert de ce pillage. Parmi ces bâtiments, il y a le palais royal dont il ne reste que les fondations à notre époque.

 

Voici à peu près tout ce qui reste du palais royal. Seule la Chambre de Conseil Secrète est encore visible, puisqu'elle était souterraine. Autrefois au centre du quartier royal,le palais fut saccagé après la défaite de l'empire contre la Ligue Deccan en 1565. D'autres bâtiments de ce quartier sont encore visibles de nos jours, parmi lesquels les Bains de la Reine, le Lotus Mahal, les étables des éléphants ou encore le puits à escaliers.

 

L'enclos des éléphants royaux comporte 11 chambres, chacune étant destinée à recevoir un seul éléphant. L'architecture du bâtiment est remarquable. Chaque chambre possède une grande arche pour que l'éléphant puisse facilement entrer et sortir. En plus de cette porte d'entrée, un ingénieux système d'ouvertures sert à ventiler et à éclairer les chambres.

 

Après le temple de Virupaksha, voici la seconde perle de Hampi, le temple Vittala dédié à Vishnu. Ce temple est remarquable à plus d'un titre. D'abord le chariot de pierre, symbolisant le chariot de Vishnu tiré par des éléphants dans la cour. Ensuite, ce temple possède une salle de musique dans laquelle il y a 56 pilliers musicaux qui émettent des sons quand on les frappe légèrement. Evidemment les visiteurs ne sont pas autorisés à toucher ni à frapper ces pilliers, nous privant ainsi du son produit.

 

On trouve aussi le Kalyana Mantapa dans l'enceinte du temple Vittala. Un Mantapa en Inde du Sud désigne un pavillon ou une salle à pilliers destiné à des activités diverses. Le  Kalyana Mantapa servait aux rituels de mariages.

 

Musique:

 - YouTube video library - A Revelation

 - YouTube video library - Approaching Space Time Event

 - YouTube video library - At Odds

 - YouTube video library - BTS Prologue, (© BTS Prolog by Kevin MacLeod is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 license. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Source: http://freepd.com/Unclassified/BTS%20Prolog

Artist: http://incompetech.com/)

 - YouTube video library - Clouds

 - YouTube video library - Constancy Part 1 - The Descent, (© Constancy Part 1 - The Descent by Kevin MacLeod is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 license. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Source: http://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1100775

Artist: http://incompetech.com/)

 - YouTube video library - Constancy Part 2 - The Descent, (© Constancy Part 2 - The Descent by Kevin MacLeod is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 license. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Source: http://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1100774

Artist: http://incompetech.com/)

 - YouTube video library - Constancy Part 3 - The Descent, (© Constancy Part 3 - The Descent by Kevin MacLeod is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 license. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Source: http://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1100774

Artist: http://incompetech.com/)

 

Note : Bien que la musique traditionnelle indienne aurait été appropriée pour le film "Hampi, capitale de l'empire Vijayanagara • Karnataka, Inde", des questions de droits d'auteur nous obligent à utiliser des musiques libres de droits. Malgré notre attention dans la sélection, certains pourraient regretter ce choix, nécessaire pour éviter d'éventuelles poursuites. Cette décision, bien que difficile, est la seule solution viable.

temple Virupaksha, Hampi, Karnataka • Inde
Vue d'ensemble du complexe de temples Virupaksha, Hampi  • Inde • Karnataka

Vue d'ensemble du complexe de temples Virupaksha

un singe dans le temple Virupaksha, Hampi  • Inde • Karnataka

un singe dans le temple Virupaksha

un des plafonds du temple Virupaksha, Hampi  • Inde • Karnataka

un des plafonds du temple Virupaksha

le chariot de pierre du temple Vithala, Hampi  • Inde • Karnataka

le chariot de pierre du temple Vithala

Hampi, Karnataka • Inde

© 2020 - 2024 • Jean-Marie Putz, PutzProductions