Halebid, temple Hoysaleswara, Karnataka • Inde

Découvrez le temple Hoysaleswara, l'un des joyaux architecturaux du Karnataka en Inde, dans une vidéo de plus de 7 minutes accompagnée d'explications historiques détaillées. Situé à Halebid, ancienne capitale du royaume des Hoysalas, ce temple est célèbre pour ses magnifiques sculptures, véritables chefs-d'œuvre de l'art Hoysala. Avec cette vidéo, plongez dans l'histoire fascinante de cette dynastie qui a régné sur le Sud de l'Inde du 10ème au 14ème siècle, et découvrez les techniques et les symboles utilisés dans la création de ces sculptures incroyables. En bonus, retrouvez également les prévisions météo pour la semaine à venir à Halebid. Ne manquez pas cette occasion de découvrir un trésor de l'art et de l'histoire de l'Inde, avec cette vidéo éducative et captivante.
00:00 • intro | 00:20 • le temple Hoysaleswara | 01:23 • à l'intérieur du temple | 03:30 • le temple de Nandi | 04:57 • les murs extérieurs du temple Hoysaleswara

réalisé avec des photos et vidéos prises durant le voyage Inde méconnue • Ladakh, Karnataka, Telangana

Le temple Hoysaleswara à Halebid

 

Le temple Hoysaleswara à Halebid a été construit pendant le règne du roi Hoysala Vishnuvardhana. La construction du temple a commencé aux alentours de 1121 et a duré plusieurs décennies. Certaines sources suggèrent que la construction du temple n'a jamais été totalement achevée en raison des invasions et des instabilités politiques qui ont eu lieu pendant cette période. Néanmoins, le temple Hoysaleswara est un exemple remarquable de l'architecture et de l'art Hoysala et témoigne de l'âge d'or de cette dynastie.

Le temple Hoysaleswara est dédié à Lord Shiva et est célèbre pour ses sculptures complexes et ses bas-reliefs détaillés qui illustrent des scènes de la mythologie hindoue, des épopées du Ramayana et du Mahabharata, ainsi que des représentations de la vie quotidienne de l'époque. 

 

Le temple Hoysaleswara d'Halebid est un excellent exemple de l'architecture Hoysala et possède plusieurs caractéristiques distinctives :

 

Plan en étoile 

Le temple est construit sur un plan en étoile, typique de l'architecture Hoysala. Cette conception permet de créer plusieurs angles et recoins qui offrent plus d'espace pour les sculptures et les bas-reliefs.

Plateforme surélevée 

Le temple est construit sur une plateforme surélevée appelée "jagati", qui sert à la fois de fondation et de processional pour les fidèles qui font le tour du temple.

Deux sanctuaires 

Le temple Hoysaleswara comprend deux sanctuaires dédiés à Lord Shiva, appelés Hoysaleswara et Shantaleswara, en l'honneur du roi Vishnuvardhana et de son épouse, la reine Shantala Devi. Chaque sanctuaire abrite un lingam, une représentation symbolique de Lord Shiva.

Salles de prière et pavillons 

Le complexe du temple comprend également des salles de prière (mandapas) et des pavillons (mantapas) pour les rituels et les cérémonies religieuses.

Sculptures et bas-reliefs

L'une des caractéristiques les plus remarquables du temple Hoysaleswara est la richesse et la complexité de ses sculptures et bas-reliefs. Ils dépeignent des scènes de la mythologie hindoue, des épopées du Ramayana et du Mahabharata, des divinités, des animaux, des musiciens, des danseurs et des scènes de la vie quotidienne. Les sculptures sont célèbres pour leur finesse, leur détail et leur réalisme.

Frise des éléphants 

Une frise continue d'éléphants, symbole de force et de stabilité, court autour de la base du temple. Les éléphants sont représentés dans diverses poses et activités, reflétant l'habileté des sculpteurs de l'époque Hoysala.

Matériau de construction

Le temple est principalement construit en chlorite schisteux, une pierre locale qui est à la fois résistante et malléable, permettant aux artistes de créer des sculptures et des reliefs détaillés.

Ces caractéristiques, parmi d'autres, font du temple Hoysaleswara un chef-d'œuvre de l'architecture et de l'art Hoysala, et un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

 

Halebid, deuxième capitale des Hoysalas

 

Halebid succéda à Belur en tant que capitale de l'empire Hoysala, dans l'actuel état du Karnataka dans le sud de l'Inde.

Après la destruction de Belur en 1311 par les armées du sultanat de Delhi dirigées par Malik Kafur, les Hoysalas ont déplacé leur capitale à Halebid. Malgré les difficultés et les défis posés par l'invasion, la vie à Halebid s'est poursuivie et la ville a été reconstruite et développée.

 

Reconstruction et développement 

Les Hoysalas ont investi dans la reconstruction et le développement de Halebid en tant que nouvelle capitale. Des temples, des palais et des infrastructures ont été construits pour soutenir la population grandissante et pour remplacer les structures perdues à Belur.

Art et architecture 

La période postérieure à la destruction de Belur a également été marquée par une production artistique et architecturale significative à Halebid. Les temples d'Halebid, comme le temple de Hoysaleswara, en sont un témoignage. L'architecture Hoysala, caractérisée par des sculptures complexes et des bas-reliefs détaillés, a continué à prospérer à Halebid.

Économie 

L'économie de Halebid a continué de se développer malgré les invasions. Le commerce et l'agriculture ont soutenu la ville, en faisant un centre économique important de la région. La richesse et la prospérité de la ville se reflètent dans les temples et les bâtiments magnifiques qui ont été construits pendant cette période.

Culture 

Halebid est restée un centre culturel et éducatif important pendant cette période, avec des écoles et des centres d'apprentissage pour l'étude des textes religieux, de la philosophie, de la littérature et de la science.

Défense 

Les Hoysalas ont été contraints de renforcer leurs défenses pour protéger Halebid contre d'éventuelles nouvelles invasions. Les fortifications ont été améliorées, et l'armée a été renforcée pour protéger la capitale.

Malgré les défis et les menaces extérieures, la vie à Halebid après la destruction de Belur a été caractérisée par la résilience, la croissance et la prospérité. La ville a continué à prospérer en tant que centre culturel, économique et politique jusqu'à son déclin final au milieu du 14ème siècle, lorsque le royaume des Hoysalas a été conquis par les armées du sultanat de Delhi.

 

l'empire Hoysala

 

Le royaume des Hoysalas a été fondé au 10ème siècle dans la région du Karnataka, dans le sud de l'Inde. Leur histoire peut être divisée en trois périodes principales : la fondation et l'ascension, l'apogée et le déclin.

 

Fondation et ascension 

La dynastie des Hoysalas est originaire de la région des collines de Malenadu dans le Karnataka occidental. Le fondateur de la dynastie, Sala, aurait combattu et tué un tigre pour sauver un sage, d'où le nom "Hoysala", qui signifie "tuer le tigre" (hoy en vieux kannada signifie "tuer" et sala est le nom du fondateur). Leur première capitale était Belur, fondée par Bittideva, également connu sous le nom de Vishnuvardhana, qui régna de 1108 à 1152. Sous son règne, le royaume des Hoysalas s'est étendu et est devenu plus puissant, notamment en remportant des victoires sur les Cholas et les Chalukyas occidentaux.

Apogée 

L'apogée du royaume des Hoysalas a eu lieu au cours des 12e et 13e siècles, sous les règnes de Veera Ballala II (1173-1220) et Vira Narasimha II (1220-1235). Ils ont développé une architecture et un art distinctifs, connus sous le nom d'architecture Hoysala. De nombreux temples magnifiques ont été construits, y compris les temples de Belur et de Halebid. Le royaume était prospère et riche grâce au commerce et à l'agriculture.

Déclin 

Le déclin du royaume des Hoysalas a commencé au début du 14ème siècle, avec les invasions du sultanat de Delhi dirigées par Alâ ud-Dîn Khaljî et ses successeurs. En 1311, l'armée de Malik Kafur, un général du sultanat de Delhi, a attaqué et détruit Belur, obligeant les Hoysalas à déplacer leur capitale à Halebid. Malgré leur résistance, le royaume des Hoysalas a finalement été conquis par les armées du sultanat de Delhi en 1343, marquant la fin de leur règne et le début du déclin d'Halebid.

Après le déclin des Hoysalas, la région a été gouvernée par diverses dynasties, notamment les Vijayanagara, les Sultanats de Deccan, les Nayakas de Keladi et enfin les Britanniques pendant la colonisation. Aujourd'hui, Halebid est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO et témoigne de l'histoire et de la culture de l'époque Hoysala.

 

 

Quel temps fait-il à Halebid?

à propos de l'endroit, Halebid:

Halebid, également connue sous le nom de Halebidu, est une ville située dans l'État du Karnataka, en Inde. Elle a une riche histoire en tant que capitale du royaume des Hoysalas, qui a prospéré entre le 10e et le 14e siècle. Halebid est surtout célèbre pour ses temples et ses sculptures complexes, notamment le temple de Hoysaleswara.

 

Commentaires parlés dans le film: 

Après la destruction de Belur, première capitale de l'empire Hoysala, au 12ème siècle  par le sultanat de Delhi, l'empereur décida de déménager sa cour et l'administration vers Halebid qui ainsi devint la nouvelle capitale de l'empire. Cette capitale avait besoin d'un temple digne de son rang, et c'est ainsi que fut construit ce magnifique temple Hoysaleswara à Halebid, au Karnataka au sud de l'Inde.

 

Le temple dédié à Shiva est constitué en fait de deux temples complémentaires, le temple Hoysaleshwara et le Sri Shantaleshwara. Un petit temple qui se trouve également dans ce complexe est dédié à Nandi, la vache sacrée servant de véhicule à Shiva.

 

Les colonnes du temple d'Halébid sont de remarquables oeuvres d'art. Si celles de l'intérieur du temple servent à soutenir l'édifice, celles de l'extérieur ont plutôt une fonction décorative. Cela explique pourquoi les colonnes intérieures sont moins finement sculptées, présentant plutôt des modèles de canelure complexes, tandis que celle de l'extérieur sont très finement ornées d'animaux et de scènes mythologiques.

 

Si on se rappelle que ce temple date du 12ème siècle,  on ne peut être que subjugué par la qualité technique de cette pure merveille. Non seulement les colonnes et les murs sont décorés d'éléments très finement ciselés, mais les plafonds eux aussi sont remarquables. Des motifs floraux et des scènes de la mythologie hindoue ornent ces plafonds en étoile, caractéristiques de ce temple.

 

Les façades du temple sont impressionnantes. Les temples sont construits sur un plan en étoile, caractéristique de l'architecture Hoysala, qui confère un aspect rythmé à ses façades. Comment ne pas être émerveillé par l'incroyable travail de sculpture et la complexité des motifs ornant ces façades. Ces motifs représentent des animaux, des scènes de la mythologie ou des représentations des dieux, qui sont parfois un peu ...coquins.

le temple Hoysaleswara, Halebid, Karnataka • Inde
magnifique statue à l'intérieur du temple Hoyaleswara, Halebid  • Inde • Karnataka

magnifique statue à l'intérieur du temple Hoyaleswara

vue extérieure du temple Hoyaleswara, Halebid  • Inde • Karnataka

vue extérieure du temple Hoyaleswara

taureau Nandi, monture de Shiva, Halebid  • Inde • Karnataka

taureau Nandi, monture de Shiva

frise sur les murs extérieurs du temple, Halebid  • Inde • Karnataka

frise sur les murs extérieurs du temple

Halebid, Karnataka • Inde

© 2020 - 2024 • Jean-Marie Putz, PutzProductions