Ancienne république socialiste de l'URSS, l'Ouzbekistan ( le pays des Ouzbeks ) est situé sur la route de la soie. Le pays s'étend de la mer d'Aral (ou plutôt de ce qui fut la mer d'Aral et qui est maintenant de désert Aralkum) à l'ouest jusqu'aux frontières avec le Kirghizistan et le Tadjikistan à l'est. 

Avec un peu moins de 33 millions d'habitants, l'Ouzbekistan est le plus peuplé des pays de l'Asie Centrale.

L'Ouzbekistan est un pays à majorité islamique même si la religion a fait l'objet de répressions à l'époque soviétique.

Le pays est habité depuis des millénaires par des tribus nomades dont les Scythes qui ont bâti d'importants systèmes d'irrigation longeant les rivières. C'est de cette époque que date la fondation de villes comme Bukhara et Samarkand.

La conquête de l'Ouzbekistan par les mongols de Gengis Khan apporta d'importantes modifications au 13ième siècle et de nombreuses populations furent déportées ou décimées lors de massacres de masse sans précédent.

L'âge d'or de l'Ouzbekistan commença avec Tamerlan (Timur ou Tamerlane) , guerrier sanguinaire qui envahit toute l'Asie Centrale, l'Iran, le Caucase, la Mésopotamie, l'Asie Mineure et les steppes au nord de la mer d'Aral. Il s'attaqua aussi à la Russie et à la Chine où il mourut en 1405.

Si Tamerlan était un fervent adepte de génocides et meurtres de masse, il avait aussi une fibre artistique qui lui commandait de rassembler les plus grands architectes afin d'embellir les villes avec de somptueux palais, mosquées et madrassas. Les astrologues et autres scientifiques étaient également les bienvenus dans son empire.

Au début du 20ième siècle, l'Asie Centrale était entre les mains de la Russie.

Les villes les plus visitées sont Tashkent ( la capitale) , Samarcande (Samarkand ou Samarqand), Bukhara et Khiva. Dans toutes ces villes les monuments sont tellement bien restaurés qu'on se demande s'ils sont bien d'époque ou si on se trouve dans un immense parc d'attraction.

L'Ouzbekistan est un producteur d'or, de cuivre et d'uranium et plus étonnant au vu du climat, de cotton. La mer d'Aral s'est-elle asséchée par hasard...?

Galerie vidéo • Ouzbékistan