Le Kyrghizsistan est une autre ancienne république soviétique, relativement protégée par les hautes montagnes qui l'entourent. Cet isolement relatif l'a aidé à conserver ses traditions ancestrales mais ne l'a pas mis à l'abri de multiples invasions par le passé. Tout comme l'Ouzbekistan voisin, le Kyrghizsistan se situe sur la route de la soie.

Le pays compte environ 6 millions d'habitants.

La majorité de la population pratique un islam modéré.

Peu de grandes villes à l'exception de Bichkek, la capitale. Le Kyrghizsistan possède aussi le deuxième lac d'altitude le plus grand du monde, le lac Issyk Kul. Le premier étant le Titicaca.

Karakol est une des villes typiques avec ses monuments en bois. On trouve également d'étonnants pétroglyphes dans la région.

Le Kyrghizsistan offre des infrastructures sportives et est devenu populaire pour les amateurs de ski ou d'escalade.

Le héro national du Kyrghizsistan est Manas, guerrier légendaire qui unifia les quarante clans régionaux contre les Uyghurs qui dominaient toute la région à début du 9ème siècle de notre ère.

On pense que le nom Kyrghiz provient du turc et signifierait quarante, en l'honneur des quarante tribus unifiées par Manas.

Le folklore local aime à remémorer les exploits de Manas et il reste quelques vieux chanteurs qui peuvent réciter en chantant toute l'épopée de Manas qui comprend près d'un demi-million de vers.

Dans les montagnes, la chasse à l'aigle est pratiquée mais il y a fort à parier que cette activité génère plus de rentrées financières du tourisme que de la chasse elle-même. 

Galerie vidéo • Kyrghizsistan