La Jordanie est un pays du Moyen-Orient au riche passé historique. Le nom du pays vient de celui de la rivière qui lui sert de frontière, le Jourdain.

La région est habitée depuis le paléolithique. Dans les temps bibliques les royaumes d'Ammon, Edom et Moab étaient constamment en conflit avec leurs voisins israëlites. La conquête romaine en 63 avant notre ère allait mettre tout le monde d'accord.

La Jordanie a conservé de très beaux sites de ruines romaines.

Avant les romains, les grecs d'Alexandre le Grand imprimèrent leur marque sur le pays tout en laissant se développer un peuple de nomades arabes, les Nabatéens auxquels nous devons l'énigmatique Petra qui date du premier siècle de notre ère. Petra est remarquable par son système d'irrigation et sa gestion de l'eau qui a permis à une ville importante de se développer dans un désert aride.

Au 7ème siècle, la Jordanie fut une étape importante dans la stratégie de conquêtes de l'Islam en route vers Damas, ville extrêmement importante à l'époque. 

Et les européens allèrent les combattre au nom du christianisme (et probablement aussi pour d'autres raisons) et ce fut le temps des croisades qui ont également laissé quelques places fortifiées dignes d'intérêt. Parmi ces forts des croisés qui étaient stationnés dans ce qu'ils appelaient la seigneurie d'Outrejourdain on peut citer Montréal et Al-Karak. Ajloun fut elle construite par les Ayyubides, dynastie fondée par Saladin.  Par ailleurs les Ayyubides restaurèrent quelques chateaux-forts pour les utiliser comme avant-postes militaires contre les croisés.

Saladin vainquit les croisés pendant la bataille d'Hatton au nord de la Transjordanie.

Les villages de la Transjordanie conquise par Saladin devinrent  rapidement des étapes importantes pour les musulmans en route pour la Mecque. Ce qui était bon aussi pour l'économie locale.

La première guerre mondiale mit un terme à quatre siècles de stagnation sous l'empire Ottoman. Le nationalisme arabe commençait à prendre forme et une révolte arabe eut lieu en 1916, rapidement soutenue par les alliés qui voyaient dans les arabes un soutien de poids pour leur empire colonial. Le nationalisme arabe se sentit trahi en voyant par les puissances coloniales(la France et la Grande-Bretagne) découper la région en zones d'influences respectives.

La Transjordanie obtint son indépendance en 1946 et prit le nom de Royaume Hashemite de Transjordanie avec Abdullah comme premier roi. En 1949, le nom du pays fut modifié en Royaume Hashemite de Jordanie.

Galerie vidéos • Jordanie