Quelques renseignements à propos du pays qu'on a l'intention de visiter ou que l'on a visité permettent souvent de remettre dans leur contexte les émotions passées ou à venir propres à chaque voyage. Un peu d'histoire ou des anecdotes sont souvent les bienvenues... C'est ce que vous pouvez trouver sur cette page consacrée à l'Italie. Mais rien de tel que des (courtes) vidéos pour se faire une idée plus précise des endroits visités ou à visiter. Ci-contre, une liste des vidéos montées à partir du matériel photographique que j'ai ramené des voyages

Italie: Séduisante Sicile 2022 .

Il suffit de cliquer sur l'image pour accéder à la page donnant plus de renseignements sur le lieu traité dans la vidéo et bien sûr, de voir cette vidéo...


L'Italie

L'Italie des Alpes à la Sicile que nous connaissons aujourd'hui est relativement récente puisqu'elle date de 1861, suite au Risorgimento dirigé par la dynastie dite de la Maison de Savoie, à partir de leur royaume de Sardaigne.

Mais l'histoire de la péninsule remonte beaucoup plus loin dans le temps et cette région a produit certaines des civilisations importantes qui forment le socle de la culture occidentale, notamment les Étrusques, la Magna Graecia (Grande Grèce)  et Rome.

Géographiquement, le pays est constitué d'une péninsule au milieu de la mer Méditerranée, bordée au nord par la chaîne des Alpes et certaines des plus grandes îles de cette mer, à savoir la Sicile et la Sardaigne.

 

Rome est sans doute le plus puissant des empires de son temps, et a eu une influence considérable sur les civilisations européennes. Mais le monde existait avant Rome...

 

Avant Rome

 

La péninsule italienne était alors occupée par plusieurs civilisations. Au centre se trouvaient des peuples venus d'Europe centrale à l'âge du bronze au cours du deuxième millénaire avant notre ère, proches des Celtes.

 

 

Une des civilisations antérieure à Rome parmi les plus connues est celle des Etrusques. Les Etrusques semblent être venus d'Asie Mineure pour s'établir dans la région du Pô, au nord de la péninsule.

 

Encore plus au Nord, il y avait les Vénètes, les Ligures et les Celtes.

 

Enfin au Sud, la plus florissante des régions de la péninsule, il y avait les colonnies grecques. La Grèce connaissait à l'époque un important problème de surpopulation et des centaines de milliers de personnes ont quitté la mère patrie pour aller fonder des colonnies en Sicile et dans le sud de l'Italie. Les villes de Syracuse ou d'Agrigente sont parmi les sites grecs les plus remarquables.

 

Rome

 

L'origine mythique de Rome date du 8ème siècle avant Jésus Christ, avec l'histoire des jumeaux Romulus et Rémus, abandonnés et recueillis et nourris par une louve.

Une première période dans l'histoire de Rome est celle des rois de Rome qui dura du 8ème au 5ème siècle avant notre ère. Les rois de Rome sont à l'origine de nombreuses institutions romaines.

Le dernier des 7 rois de Rome, Tarquin le Superbe, est renversé par les aristocrates patriciens qui mettent en place la République de Rome qui allait durer jusqu'à l'assassinat de Jules César en 44 avant Jésus Christ. Quelques années plus tard, Octave reçoit le titre d'Auguste et dorénavant le pays sera dirigé par un seul homme, l'empereur. Rome était devenue un empire qui allait s'étendre sur l'ensemble du pourtour méditerranéen et allait englober une partie de l'Europe centrale et occidentale.

Le 3ème siècle de notre ère est marqué par des attaques répétées de la part de populations dites barbares contre un empire en proie à de nombreuses difficultés politiques dues à des dissensions internes. L'empereur Dioclétien mit fin à ces problèmes internes en instituant la tétrarchie, système politique basé sur une délégation du pouvoir de l'empereur à un subordonné pour une moitié de l'empire et divisant le territoire en empire oriental et empire occidental, le tout restant sous le contrôle de l'empereur. Les difficultés de l'empire occidental allaient le mener à sa fin en l'an 476 avec l'évincement du dernier empereur Romulus Augustule au profit d'un patricien d'origine germanique, Odoacre qui renonce au titre d'empereur.

La partie orientale de l'empire romain n'allait disparaître qu'avec la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453.

 

Le Moyen Age

 

Les Ostrogoths.

 

Un royaume Ostrogoth succèdera à l'empire occidental de Rome en 493. Les Ostrogoths, chassés de la région du Danube par l'empereur d'Orient Zénon en direction de l'Italie vont redonner à l'Italie son rôle central en Méditerrannée. Cet empire ne va durer que quelques décennies, jusqu'à l'invasion de Rome par Constantinople au mileu su 6ème siècle. Ce fut également le début du déclin des villes et du commerce au profit des campagnes et la mise en place d'un système de servage obligeant les habitants des campagnes à travailler gratuitement pour le seigneur des lieux. Une triste époque marquée par les guerres, les famines et les épidémies.

 

Les Lombards

 

Les Lombards ont envahi l'Italie quelques années après l'invasion de Constantinople. Une grande partie de la péninsule est occupée par ce peuple germanique et le territoire est divisé en duchés mais la plupart des ports sont restés sous la couronne de Constantinople. Ces ports  allaient peu à peu se muer en villes-états indépendants. Parmi ces villes, citons Naples et Venise.

 

L'Eglise catholique

 

Depuis le règne de Constantin, empereur converti au christianisme, l'Eglise a joué un rôle important dans la gestion de l'empire. Comme c'était un peu la seule institution stable dans ces temps troublés, l'instruction et l'administration lui est sont peu à peu confiés. Des ordres monastiques comme les Bénédictins commencent à jouer un rôle prépondérant dans la vie économique et dans la préservation de la culture classique.

Mais les papes veulent plus. Ils veulent acquérir l'indépendance par rapport au pouvoir en place, et pour y arriver, ils ont scellé des alliances contre l'Empire Romain d'Orient et les Lombards avec les Carolingiens, un peuple franc.

L'année 756 marque la victoire des Francs sur les Lombards et le pape se voit confier le pouvoir sur une grande partie de l'Italie, par la création des Etats Pontificaux. Byzance (Constantinople) et les Lombards vont garder le contrôle du reste de l'Italie jusqu'au 11ème siècle.

 

Les Carolingiens

 

Avec le soutien du pape, Charlemagne, empereur des Francs, envahit le royaume Lombard et sera couronné plus tard, en 800, Empereur d'Occident, prenant ainsi la suite de l'Empire Romain d'Occident. L'Empire Romain d'Orient (Byzance ou Constantinople) reconnaîtra l'existence de l'empire de Chalemagne à condition de ne pas envahir les territoires qu'il possède encore sur la péninsule. 

 

Le royaume d'Italie

 

Si Charlemagne a su préserver une certaine paix et assurer l'ordre dans son empire, sa mort en 814 marquera la fin de l'empire. Ses successeurs étaient loins d'avoir son charisme et se sont montrés incapables de résister à de nouvelles invasions, notamment des Sarrasins au Sud ni à l'émergence du pouvoir des villes-états. L'empire est partagé entre son fils Pépin d'Italie  qui hérite du nord de l'empire tandis que l'Italie reviendra à son fils naturel Bernard.

Pendant ce temps, les Arabes multiplient leurs raids et invasions du Sud de l'Italie et s'installent en Sicile, ce qui pousse les Byzantins et les Francs à s'unir contre un ennemi commun. Ainsi va naitre le Saint Empire Romain de la Nation Germanique en 962.

 

Les Normands 

 

La conquête normande de l'Italie du Sud commence au 11ème siècle et est l'oeuvre d'aventuriers et de mercenaires normands engagés par les Lombards et les Byzantins. Au fur et à mesure des victoires militaires, ces normands prennent peu à peu possession d'une partie des territoires pour leur propre compte et deviennent autonomes et politiquement indépendants en un demi-siècle, chassant les Lombards et les Byzantins du pouvoir.

Ils ont également chassé les Sarrazins de Sicile et ont fondé le Royaume de Sicile, qui comprend la Sicile, l'Italie du Sud, Malte et des territoires en Afrique du Nord.

Les Normands viennent du Nord de la France, principalement de Normandie, mais aussi d 'autres régions comme la Flandre. Au départ, il s'agit de chevaliers de retour des croisades qui ont aidé les autorités locales à lutter contre les Sarrazins.

 

La Renaissance

 

La renaissance italienne, période de grande richesse artistique et scientifique s'étendre du 14ème au 16ème siècle, avec des artistes comme Michel-Ange et Raphaël et des scientifiques comme Galilée. Ce mouvement s'étendra plus tard au reste de l'Europe.

A cette époque, l'Italie est extrêmement morcelée, constituée d'une mosaïque de principautés dont les princes se livraient souvent à des guerres sanglantes contre leurs voisins et de multiples interventions extérieures, notamment la France et l'Espagne. Ces guerres, combinées à la montée en puissance de l'Autriche, expliquent en grande partie le déclin des principautés italiennes du 17ème au 19ème siècle.

 

Unification de l'Italie

 

Après les campagnes de Napoléon, la Maison de Savoie au pouvoir en Sardaigne espère agrandir son royaume. Se basant sur les poussées nationalistes, elle engage diverses guerres d'indépendance visant à chasser l'empire Austro-Hongrois des territoires qu'elle a occupés entretemps.

A l'issue de ces guerres, des terres sont cédées à la France pour la remercier de son appui. Parmi celles-ci, la Savoie et Nice.

De nombreuses villes se rallient à la Maison de Savoie et Venise puis Rome sont annexés. L'Italie devient une monarchie constitutionnelle en 1871 et choisit Rome comme capitale.

 

L'Italie connaîtra encore les heures sombres du fascisme de Mussolini à partir des années 1920 et deviendra une république en 1946.

Italie • Vidéos