Cuba est la plus grande des îles des Caraïbes en superficie. L'île compte un peu plus de 11 millions d'habitants. L'île était occupée depuis 4000 ans avant notre ère jusqu'à ce que Christophe Colomb débarque à Cuba lors de son premier voyage.

Le passé colonial a été très douloureux comme c'était généralement le cas. La couronne d'Espagne qui s'appropria l'île au cours du XVIème siècle ne fut pas tendre avec la population autochtone qui fut largement décimée en quelques années. Les mines d'or n'offrant qu'un faible rendement à Cuba, les espagnols décidèrent d'en faire la plaque tournante vers le continent américain et une escale pour les navires chargés des richesses du "Nouveau Monde" vers l'Espagne.

Les conquistadors développèrent les cultures rentables de l'époque comme le tabac, le café et la canne à sucre. Ces activités étant gourmandes en main d'oeuvre, et comme toujours à cette époque, l'Afrique allait payer un lourd tribu humain au développement des colonies. Plus d'un million et demi d'esclaves furent importés jusqu'à l'abolition de l'esclavage en 1886.

L'Angleterre et l'Espagne étaient en guerre au cours du XVIIIème siècle, et Cuba fut conquise par les anglais, mais au bout de quelques mois l'île fut échangée contre la Floride.

Cuba connut une guerre d'indépendance très meurtrière au milieu du XIX ième siècle et les États-Unis vinrent y combattre les Espagnols et occupèrent l'île de Cuba ainsi que d'autres colonies hispaniques. 

En 1902, Cuba devint indépendante mais en réalité elle devint un protectorat des États-Unis. L'ingérence marquée des États-Unis allait durer jusqu'en 1934. Entre-temps, un régime très autoritaire régna sur Cuba à cette époque. Dans le même temps, Cuba devint un lieu de tourisme très apprécié par l'élite américaine.

Sous le régime dont Batista fut l'un des présidents (entre 1940 et 1959), cosa nostra (maffia italiennne) prit une importance énorme dans l'île et construisit de nombreux casinos et le blanchissement d'argent devint une activité très importante. La corruption des autorités locales fit de Cuba un endroit où il faisait bon vivre pour tous les maffieux et les grandes sociétés américaines implantées sur l'île surent en tirer profit également.

C'est alors que Fidel Castro, à la tête d'une armée de 82 hommes renverse Batista et instaure une république socialiste à Cuba.

Ceci n'était pas du gout des Etats-Unis qui voyaient d'un très mauvais oeil un allié de l'URSS s'installer à ses portes.

Suite à cette prise de pouvoir, un sévère embargo fut imposé à l'île, la forçant à se repler sur elle-même et la rendant dépendante de la Russie soviétique pour ses besoins primaires. La chute de l'URSS eut de graves conséquences économiques pour Cuba. C'est à cet embargo aussi que Cuba doit une de ses principales attractions touristiques, les voitures américaines qu'ils n'ont pas été en mesure de remplacer depuis les années 60.

 

Galerie vidéos • Cuba