Quelques renseignements à propos du pays qu'on a l'intention de visiter ou que l'on a visité permettent souvent de remettre dans leur contexte les émotions passées ou à venir propres à chaque voyage. Un peu d'histoire ou des anecdotes sont souvent les bienvenues... C'est ce que vous pouvez trouver sur cette page consacrée au Cambodge. Mais rien de tel que des (courtes) vidéos pour se faire une idée plus précise des endroits visités ou à visiter. Ci-contre, une liste des vidéos montées à partir du matériel photographique que j'ai ramené du voyage Vietnam & Cambodge • 2014.

Il suffit de cliquer sur l'image pour accéder à la page donnant plus de renseignements sur le lieu traité dans la vidéo et bien sûr, de voir cette vidéo...


Histoire ancienne

Des traces de vie humaine datant de plus de 6000 ans avant Jésus Christ ont été découvertes dans le delta du Mekong. Mais les vestiges sont relativement rares.

Entre le 3ème et le 5ème siècle de notre ère le territoire était occupé par plusieurs royaumes sous influence indienne qui ont fusionné pour former un royaume occupant l'actuel Cambodge et le sud-ouest du Vietnam. Cet état allait être divisé en deux suite aux troubles ayant succédé à la mort de Jayavarman 1er vers la fin du 7ème siècle. La région était gouvernée par des souverains relativement faibles et poreuses aux traditions indiennes qu'ils ont contribué à disséminer dans la région. Ces princes étaient soumis à la domination de Java.

L'empire Khmer

Au tout début du 9ème siècle, le roi Jayavarman II, qui régna de 790 à 835, prit les choses en main et déclara l'indépendance en créant l'empire Khmer. Pour asseoir son pouvoir, Jayavarman II institua le culte du roi-dieu et agrandit considérablement son empire par des conquêtes qui finirent par unifier une grande partie de la péninsule indochinoise sous la domination de l'empire Khmer. C'est aussi à Jayavarman II qu'on doit la construction de la capitale Angkor qui aurait abrité jusqu'à 1 million d'habitants.

Cette domination khmère allait durer du 9ème au 15ème siècle.

La religion principale de l'empire Khmer était l'hindouisme, résultat de l'influence indienne qui dominait depuis des siècles dans la région.

Les invasions mongoles du 13ème siècle n'ont pas épargné Angkor qui était la capitale de l'empire Khmer. Cependant, le roi Jayavarman VII réussit à sauvegarder son empire en achetant à prix d'or la paix avec l'envahisseur mongol.

Le 13ème siècle connut un rebond du bouddhisme dans la région, grâce à des missionnaires venus du Shri Lanka. Le bouddhisme remplaça peu à peu l'hindouisme dans la péninsule.

Période post-Angkor

Les guerres incessantes avec les puissances voisines ont fini par avoir raison de l'empire Khmer au milieu du 15ème siècle. Angkor fut abandonnée suite à un effondrement de ses structures et des difficultés d'approvisionnement en eau dues à la dégradation des installations suite aux moussons catastrophiques qui se sont succédées à l'époque.

Cette époque vit l'essor des dynasties Siamoises (Thailandaises) et Annamites (Vietnamiennes) qui domina la région durant les 3 siècles suivants.

Le Vietnam a fini par envahir le Cambodge au 19ème siècle, le transformant en province vietnamienne. De nombreuses rébellions ont suivi cette annexion, en particulier parce que les dirigeant vietnamiens ont essayer d'imposer leurs traditions aux populations du Cambodge. 

La guerre siamo-vietnamienne de 1841 à 1845 s'est terminée par un traité mettant le Cambodge sous protectorat français.

Colonisation française

Le Cambodge est resté protectorat français de 1867 à 1953 et était administré dans le cadre de la colonie de l'Indochine française. Il finit par accéder à l'indépendance sous l'impulstion de Norodom Sihanouk en 1953.

L'indépendance et la guerre du Vietnam

Le Cambodge est devenu une monarchie constitutionnelle avec Norodom Sihanouk comme roi. Durant la guerre froide, le Cambodge a affiché une position de neutralité tout en permettant aux communistes vietnamiens d'utiliser le territoire comme base arrière et comme route pour l'approvisionnement pour leurs armes et leurs troupes combattant au Sud Vietnam.

Les américains ont alors bombardé le Cambodge pour combattre la progression des troupes communistes vietnamiennes. D'abord avec le consentement du roi et ensuite celui-ci s'est opposé (en vain) à ces actions militaires s'éloignant ainsi des Etats-Unis.

République Khmère

La république Khmère allait durer de 1970 à 1975. 

Un coup d'état organisé par le premier ministre Lon Nol a déposé Norodom Sihanouk alors que celui-ci était en visite en Chine.

Le nouveau régime a immédiatememt exigé de départ des troupes vietnamiennes, ce qui a entraîné des attaques vietnamiennes contre le gouvernement du Cambodge, qui bénéficiait de l'aide américaine. Le roi, ne s'avouant pas vaincu a exhorté ses fidèles à renverser le nouveau gouvernement, entraînant le pays dans une guerre civile meurtrière. Au début, de 1970 à 1972, cette guerre opposait le gouvernement Cambodgien aux troupes nord-vietnamiennes qui ont fini par prendre le contrôle du territoire, et ont soutenu les communistes cambodgiens, tristement connus sous le nom de Khmers rouges. 

Le territoire cambodgien fut massivement bombardé par le Sud Vietnam et les Etats-Unis, faisant des dizaines de milliers de morts entre 1969 et 1973.

Les troupes communistes khmères ont lancé une offensive décisive au début de 1975, aboutissant 3 mois plus tard à l'effondrement de la république Khmère.

Régime khmer rouge de 1975 à 1978

Les khmers rouges, avec à leur tête Pol Pot ont pris le pouvoir à Phnom Pen en 1975 et le nom du pays fut changé en Kampuchéa Démocratique. Inspiré par la révolution culturelle de Mao Tse Toung, le régime de Pol Pot a fait évacuer les villes en forçant les habitants à travailler la terre dans les campagnes, afin de faire revivre l'agriculture du pays telle qu'elle était au 11ème siècle. Tout ce qui était occidental fut détruit, à commencer par la médecine et les bibliothèques. De nombreux temples furent détruits également.

On estime qu'entre 1 et 3 millions de cambodgiens furent tués durant cette période noire de l'histoire du pays, soit environ 25% de la population.

Tous les intellectuels furent décimés. On ne compte plus le nombre de médecins, les avocats ou les enseignants tués par le régime.

La religion fut également fortement réprimée et on estime ue 95% des temples furent détruits à cette époque. De nombreux vietnamiens installés au Cambodge furent soit expulsés soit massacrés au cours de ces années sombres.

Occupation vietnamienne

Les troupes vietnamiennes ont envahi le Cambodge fin 1978, pour répondre aux raids frontaliers lancés par les khmers rouges sur leur territoire. Les vietnamiens mirent en place un nouveau régime sous le nom de République populaire du Kampuchéa, dirigé par des khmers rouges dissidents ayant fui les purges de Pol Pot et se s'étaient réfugiés au Vietnam.

Un gouvernement en exil composé de khmers rouges, de partisans de Norodom Sihanouk et le Front populaire khmer de libération nationale s'est formé sous le nom de Gouvernement de coaltion du Kampuchéa démocratique et a exigé le départ des vietnamiens. Le refus de ces derniers a entraîné de lourdes sanctions économique de la part des Etats-Unis.

Un règlement de paix global fut finalement signé à Paris en 1991 donnant à l'ONU un mandat pour appliquer le cessez-le-feu et s'occuper des réfugiés.

Le Cambodge moderne.

C'est en 1993 que la monarchie fut restaurée et Norodom Sihanouk remis sur le trône deu Cambodge. Une période troublée marqua les débuts de ce nouveau régime avec des menaces de sécession d'une partie des membres de la coalition. Un nouveau coup d'état eut lieu en 1997 et après une période de stabilisation, Norodom Sihamoni fut couronné à la place de son père Norodom Sihanouk en 2004.

Cambodge • Vidéos


 

Vimeo showcase • Cambodge