Quelques renseignements à propos du pays qu'on a l'intention de visiter ou que l'on a visité permettent souvent de remettre dans leur contexte les émotions passées ou à venir propres à chaque voyage. Un peu d'histoire ou des anecdotes sont souvent les bienvenues... C'est ce que vous pouvez trouver sur cette page consacrée à l'Espagne. Mais rien de tel que des (courtes) vidéos pour se faire une idée plus précise des endroits visités ou à visiter. Ci-contre, une liste des vidéos montées à partir du matériel photographique que j'ai ramené du voyage

Espagne: Semana Santa en Andalousie

Il suffit de cliquer sur l'image pour accéder à la page donnant plus de renseignements sur le lieu traité dans la vidéo et bien sûr, de voir cette vidéo...


L'Espagne

 

L'espagne est le troisième pays d'Europe par sa superficie si on ne compte pas la partie européenne de la Russie, pays qui est à cheval sur deux continents et dont la plus grande partie se trouve en Asie.

Comme tous les pays européens, l'Espagne était divisée en une multitude d'états entretenant entre eux des rapports féodaux, c'est-à dire des rapports de suzeraineté et de vassalité.

 

Populations antiques de l'Espagne

 

L'Espagne qui couvre la plus grande partie de la péninsule hispanique au sud de l'Europe était peuplée par les Ibères au cours du dernier millénaire avant notre ère. Dans le sud de la péninsule, les populations ont très tôt su exploiter leurs resources minières et dès le 10ème siècle avant Jésus Christ, d'intenses liens commerciaux s'étaient forgés avec les Phéniciens, peuple établi dans le territoire approximatif du Liban actuel et ensuite avec les Carthagénois qui occupaient ce qui est devenu la Tunisie actuelle.

Le nord était plutôt agricole et commercera plutôt avec les peuples du nord de la Méditerrannée: les Gaulois, et les Grecs et ensuite les Romains. Des populations celtes vinrent également s'implanter dans le nord-ouest de la péninsule, qui correspond approximativement au pays basque actuel.

 

L'ère romaine

 

Après la deuxième guerre punique et leur victoire sur Carthage, Rome s'installe dans la péninsule ibérique. La conquête commence par les territoires proches de la mer Méditerranée et les territoires sont divisés en deux provinces, couvrant tout le littoral méditerranéen de la péninsule. La province du nord s'appelle Hispania Citerior avec Tarragone comme capitale et celle du sud prend le nom d'Hispania Ulterior et Cordoue devient sa capitale.

Ensuite, ce fut le tour de la partie celtique de la péninsule ibérique de se plier aux lois de Rome, non sans une longue et intense résistance qui ne se termina qu'environ 150 ans plus tard. Le territoire occupé par l'actuelle Espagne fut aussi un important terrain de bataille dans les différentes guerres civiles qui déchirent la république de Rome, notamment celles qui opposèrent les partisans de César et ceux de Pompée. César sortira vainqueur après quelques campagnes menées contre les derniers chefs des républicains et en profita pour ajouter quelques provinces de la péninsule ibérique à l'empire de Rome.

Après la pacification de l'Hispanie, Vespasien permit à l'élite de la péninsule d'accéder à la citoyenneté romaine. Ainsi quelques figures célèbres de l'antiquité romaine étaient d'ascendence ibère, comme l'empereur Trajan ou le philosophe Sénèque.

Le latin devint la langue officielle et le droit romain y a prévalu, et a fortement influencé la société, même après la chute de Rome. 

Le christianisme s'est rapidement étendu dès le 2ème siècle et continuera à influencer la culture hispanique pour de longs siècles.

La période romains s'achèvera avec la chute de l'empire au 5ème siècle et les barbares germaniques des tribus Suève, Vandales et Wisigoths envahirent la péninsule et allaient rester maîtres des lieux durant 3 siècles. 

 

Royaume Wisigoth

 

Les wisigoths ont conquis toute la péninsule à l'exeption d'une bande littorale au nord, correspondant à peu près au pays basque. Cependant les envahisseurs n'ont pas imposé leurs traditions aux peuples conquis, qui ont conservé leur culture romaine et méditerranéenne. La conversion des goths au christianisme vers la fin du 6ème siècle a encouragé les mariages mixtes et les différences entre autochtones et envahisseurs se sont atténuées.

Une culture chrétienne respectueuse de la période antique s'impose au pays en entre-mêlant l'influence du roi et des évêques. Les arts connaissent également un important essor, en particulier celui de l'orfèvrerie.

 

L'Espagne musulmane

 

Les troupes de Tariq Ibn Ziyad conquirent le pays en 711. En 756, les Omeyyades fondent l'émirat de Cordoue, Plus tard, en 929, l'Espagne musulmane est transformée en un califat qui allait s'effriter 200 ans plus tard et se morceler en une vingtaine de petits états. Le nom donné à l'Espagne musulmane est Al-Andalus et ce pays deviendra un symbole de l'âge d'or de l'Islam entre le 8ème et le 13ème siècle. Des villes comme Cordoue, Séville et Grenade connurent un rayonnement culturel inégalé.

Très tolérant, l'Islam de l'époque garantissait une coexistence pacifique entre les diverses religions du territoire, l'islam, le judaïsme et le catholicisme.

Cette période musulmane de l'Espagne correspond à un âge d'or artistique pour toutes les communautés et en particulier pour les juifs qui participèrent pleinement à l'essor des arts de la science et de la culture de cette époque.

 

Les royaumes chrétiens du nord rêvaient de reconquérir l'ensemble du territoire. Profitant de l'affaiblissement du califat, ils entamèrent la reconauête (Reconquista en espagnol) dès le 11ème siècle. Cette reconquista se termina en 1492, année faste pour le pouvoir catholique de Fernand et Isabelle, puisque c'est également cete année là que Christophe Colomb découvrit l'Amérique. La dernière poche de résistance musulmane sur la pénincule ibéirque était le royaume de Grenade.

 

Pour asseoir leur victoire, les rois catholiques mirent en place une politique de colonisation (ou de repeuplement) des terres de l'ancien Al-Andalus, favorisant l'établissement de catholiques du nord, région surpeuplée et pauvre à l'époque.

Cependant, les juifs et les musulmans ont été tolérés et ont pu continuer à vivre sans problèmes sur les terres de l'ancien califat jusqu'au 15ième siècle.

Au fur et à mesure des conquêtes catholiques, les palais et les mosquées furent transformées en monuments chrétiens quand il ne furent pas détruits. Un remarquable exemple de transformation est la célèbre cathédrale de Cordoue, construite à l'intérieur d'une mosquée pré-existante.

 

Alors que durant ces siècles de reconquête, Al-Andalus se démantelait petit à petit, les royaumes chrétiens connaissaient une certaine prospérité économique et se sont petit à petit unis en formant 4  royaumes. Ces royaumes étaient celui de Navarre, celui d'Aragon, de Castille et de Léon.

Un processus d'unification de toute l'Espagne s'amorce avec l'union de la Castille et de l'Aragon par le mariage entre Fernand II d'Aragon et Isabelle I de Castille. A cette même époque, l'Espagne allait devenir une puissance mondiale grâce à son expansion coloniale faisant suite aux découvertes des explorateurs de l'époque comme Christophe Colomb.

 

L'Espagne, puissance coloniale

 

Ce nouvel esprit de puissance allait donner l'idée à Ferdinand et Isabelle des idées quant à la composition religieuse du pays. Finie la belle tolérance de l'époque musulmane. Les rois Catholiques allaient inventer l'inquisition, forçant tout ce qui n'était pas catholique à le devenir au risque de se retrouver sur le bûcher. Ce fut une période particulièrement sombre pour les juifs et les musulmans d'Espagne.

L'inquisition espagnole était particulièrement cruelle envers les "non chrétiens de souche", et les nouveaux convertis encouraient eux aussi les foudres des inquisiteurs.

Ces persécutions encouragèrent de nombreuses révoltes et soulèvements de la population. Des vagues massives d'expulsions des population ex-musulmanes ont eu des conséquences désastreuses pour la démographie et l'économie de la Couronne d'Aragon et de Valence, ces populations étant majoritaires dans ces régions. 

 

Pendant ce temps, la monarchie espagnole, alliée avec le Saint Empire Romain de la Nation Germanique étaient les éléments essentiels de l'empire des Habsbourg, allait devenir le premier empire colonial s'enrichissant démesurément grâce aux pillage des civilisations pré-colombiennes, en particulier des empires Aztèque et Inca. L'empire des Habsbourg s'étendait sur une grande partie de l'Europe, englobant entre autres le royaume de Naples et les Pays-Bas espagnols, territoire approximatif des actuels Pays Bas. 

Cette puissance espagnole au sein de l'empire des Habsbourg donna naissance également à un mécénat important, favorisant le développemnet des arts à partir de la fin du 16ème siècle, faisant rayonner la culture espagnole dans toute l'Europe. Ce fut ce qu'on appela l'âge d'or de l'Espagne.

 

Le déclin

 

Au 17ème siècle, la puissance espagnole s'effrita pour diverses raisons. Parmi celles-ci, les nombreuses révoltes et les guerres coûteuses, mais aussi l'effondrement d'une économie artificielle uniquement basée sur le pillage des richesses des colonies.

Plus tard, au 18ème siècle, les luttes intestines continuèrent d'affaiblir la couronne espagnole, laissant Napoléon Bonaparte conquérir le pays au début du 19ème siècle.

Peu à peu l'Espagne perdit ses colonies, et une grande partie de ses richesses avec elles.

Le 20ème siècle vit l'avénement de la Seconde République qui chassa la monarchie des Bourbons en 1931 mais aussi la terrible guerre civile de 1936 qui se solda par une dictature sanglante, celle du général Franco.

Ce pouvoir franquiste dura jusqu'à la mort de Franco en 1969 et ensuite, en 1975, la monarchie fut rétablie, et le nouveau roi, Juan Carlos I rétablit la démocratie représentative.

Le pays adhère à la Communauté Européenne en 1986.

Espagne • Vidéos


 

Vimeo showcase • Espagne